Intranet  -

Logo_+_texte_(2)_ESAVL-ARBAL-1100

BD • DESSIN  GRAVURE ILLUSTRATION PEINTURE PUBLICITÉ SCÉNOGRAPHIE SCULPTURE VIDÉOGRAPHIE

L’École Supérieure des Arts de la Ville de Liège – Académie Royale des Beaux-Arts de Liège est un institut d’enseignement supérieur en Arts plastiques, visuels et de l’espace. L’école propose neuf disciplines, en deux cycles de formation, Bachelier et Master (sauf l’Option en Dessin, uniquement le Master). À chaque Bachelier correspondant son Master. Chaque Master se décline en trois finalités : Spécialisé, Didactique et Approfondi. L‘ÉSAVL-ARBAL propose aussi l’Agrégation.
À quelques minutes du centre de Liège, de taille moyenne, dispensée par des artistes-enseignants, ancrée dans son environnement artistique et culturel, l’ÉSAVL-ARBAL est une des plus anciennes écoles en matière d’enseignement artistique en Belgique.

Inscription ÉSAVL-ARBAL 2017-2018

UNIQUEMENT SUR RENDEZ-VOUS
Pour améliorer la qualité du service et éviter une longue attente,
les inscriptions s’effectuent uniquement sur rendez-vous.
Merci de votre compréhension.
Pour prendre rendez-vous, contactez Mme Ida Karera, Secrétariat inscription,
uniquement par téléphone : 04 /221 70 70.
Les inscriptions auront lieu du lundi 21 août
au vendredi 15 septembre 2017, de 10 h à 15 h.
Pas d’inscription le mercredi 6 septembre 2017.
Les inscriptions seront prises en compte uniquement
sur présentation du dossier d’inscription complet.
- Inscription
- Dossier d’inscription

PERMANENCE TÉLÉPHONIQUE
uniquement pour des informations complémentaires à ce site
du mercredi 16 au vendredi 18 août 2017
au 04 / 221 70 70

ÉPREUVES D’ADMISSION
du jeudi 7 au jeudi 21 septembre 2017
un jour à définir lors de l’inscription
- Épreuves d’admission

Cérémonie de rentrée académique 2017-18 de l’ÉSAVL-ARBAL

La cérémonie de rentrée académique 2017-18 de l’ÉSAVL-ARBAL
se tiendra le mercredi 4 octobre 2017, à 14 h 30, Salle 7
(ÉSAVL-ARBAL, rue des Anglais, 21, Liège).
Cette cérémonie sera accompagnée d’une conférence de Pacôme Thiellement
intitulée Pop Culture : ou comment les laissés pour compte ont gagné la guerre.
Pacôme Thiellement est une figure culte de la culture contemporaine.
Écrivant, vidéaste, chroniqueur sur France Culture, il est l’auteur de nombreux livres
sur la littérature, sur le cinéma, sur la télévision et sur la pop musique.

Actualités

ACCADEMIA-FROSINONE-530(80)

jeudi 21 septembre 2017

Dans le cadre des programmes de mobilité

internationale, l’ÉSAVL-ARBAL reçoit deux

professeurs de l’Académie des Beaux-Arts de

Frosinone (Italie)

Dans le cadre des programmes de mobilité internationale (Erasmus+…), l’ÉSAVL-ARBAL a le plaisir d’accueillir ce lundi 25 et mardi 26 septembre 2017, deux professeurs d’illustration et de dessin de l’Académie des Beaux-arts de Frosinone (Italie). Donatella Spaziani et Donato Marrocco, les deux professeurs, rencontreront ainsi les enseignants de l’ÉSAVL-ARBAL, visiteront les ateliers, animeront un workshop pour les étudiants de Bachelier 1re et 2e année, et participeront à des échanges pratiques pédagogiques. Cette visite est organisée par la coordination Erasmus+.

21752793_1457699180985892_5611732708347755385_o-530

mercredi 20 septembre 2017

Jonathan Voleppe, diplômé de Sculpture à

l’ÉSAVL-ARBAL, expose à la Maison

Arc-en-Ciel (Liège)

Jonathan Voleppe (site personnel) a terminé récemment ses études  avec succès en Master Spécialisé en Sculpture à l’ÉSAVL-ARBAL. Il expose ses dernières créations à la Maison Arc-en-Ciel – Alliàge asbl (Liège). Présentation par cette dernière de l’exposition :

Plasticien sculpteur de formation, Jonathan Voleppe est un artiste pluridisciplinaire, explorant plusieurs directions : la sculpture mais aussi la gravure, la pierre, mais aussi la terre. Pour cette exposition d’œuvres inédites, ses inspirations sont multiples : le lit, spectateur de notre solitude et témoin de nos fantasmes, les influences qui nous façonnent ou encore la rêverie :

À toutes ces heures passées sur un banc d’école,

à échapper au monde, à rêver à « ce que l’on ne devrait pas »

À tout ce qu’on aurait dû retenir

À tout ce qu’on sait et tout ce qu’on ne sait pas
À tout ce qu’on a oublié
À toutes ces projections mentales
À tout ce qui nous fait perdre la tête.

Entrée libre. Vernissage le mercredi 27 septembre 2017, de 19 h à 22 h. L’exposition sera ensuite accessible jusqu’au 27 octobre 2017, les lundis et mercredis, de 13 h à 17 h, et lors des activités se déroulant à la Maison Arc-en-Ciel.

Espace-Jeunes-Artiste-depliant-FINAL-530(100)

lundi 18 septembre 2017

Nouveau jeune diplômé de l’ÉSAVL-ARBAL à

exposer à l’ « Espace Jeunes Artistes » (La

Boverie), Yan Conteau

Après Sheila De La Cal Perez, après Martin Chaumont et avant Jamel Barbach, nouveau diplômé de l’ÉSAVL-ARBAL à investir l’Espace Jeunes Artistes, au Musée La Boverie, Yan Conteau. Du 5 octobre au 30 novembre 2017, vernissage le 4 octobre, 18 h 30.

Biblio-3024-530(80

mercredi 13 septembre 2017

Réouverture de la Bibliothèque de l’ÉSAVL-

ARBAL ce mercredi 14 septembre 2017

La Bibliothèque de l’ÉSAVL-ARBAL, une des plus fournies d’ouvrages en matière d’art, réouvre  ce mercredi 13 septembre 2017. La Bibliothécaire, Fabienne Van Reeth, aura plaisir à recevoir les nouveaux étudiants (Bachelier et Master), en vue d’une présentation des services, en vue de répondre à une demande d’informations ou d’inscription.
Pour rappel, le catalogue de la Bibliothèque est accessible en ligne, via le Catalogue collectif des Bibliothèques publiques en Province de Liège. Rien de plus simple : dans Recherche avancée, à Limiter la recherche, dans le sous-menu Bibliothèque : choisir Liège (Ville) : Liège (Ville). Académie des beaux-arts (bibliothèque). Ou mieux encore, entamez une Recherche simple : si le livre est en possession à la Bibliothèque de l’ÉSAVL-ARBAL, apparaître en bas de la page Notice complète, la mention Bibliothèque de l’A.R.B.A.L (pour Académie Royale des Beaux-Arts de Liège).

Logo_(1)_ESAVL-ARBAL-530-2

mardi 12 septembre 2017

Une séance d’informations autour des cours à 

choix et des Masters organisée ce lundi 18

septembre 2017

Une séance d’informations a été fixée concernant les cours de soutien à choix (Dessin, Image dans le Milieu, Arts numériques / infographie, Gravure) ainsi que les Masters à finalité spécialisée, approfondie et didactique (60 crédits).
Chaque professeur concerné présentera son cours ou son atelier.
Les étudiants de 3e Bachelier, 1re et 2e Masters sont conviés à cette séance qui aura lieu le lundi 18 septembre 2017, à 9 h, à l’Amphithéâtre.

08.43.49-530(80)

mardi 12 septembre 2017

François D’Alcamo, en juin diplômé de

l’ÉSAVL-ARBAL, en septembre exposant à

l’Office d’Art Contemporain

François D’Alcamo a décroché son diplôme de Master spécialisé en Bande dessinée en juin 2017 à l’ÉSAVL-ARBAL. Trois mois plus tard, il expose ses dessins aux motifs très particuliers à l’Office d’Art Contemporain (Bruxelles).
L’exposition, intitulée Rihzome, fait suite à sa résidence d’artiste en août 2017 à l’Office même, et démarre du 8 septembre et se clôturer le 16 septembre 2017. Une semaine donc pour découvrir cet artiste émergeant.

Bannière_Drapeaux_UE-28-530

lundi 11 septembre 2017

L’ÉSAVL-ARBAL, de + en + européenne grâce à

Erasmus+

En cette rentrée scolaire 2017, l’ÉSAVL-ARBAL vient de conclure de nouveaux partenariats avec l’Académie des Beaux-Arts de Venise et l’Université de Cardiff (Royaume-Uni). Trente-une institutions scolaires européennes sont donc prêtes à accueiller dans le cadre d’un séjour de formation les étudiants de l’ÉSAVL-ARBAL. Et inversement, l’ÉSAVL-ARBAL est prête à accueillir les étudiants de ces différentes institutions, une dizaine par ans. Bon séjour à eux au sein de l’ÉSAVL-ARBAL.

erasmus

vendredi 8 septembre 2017

L’ÉSAVL-ARBAL accueille ses étudiants Erasmus+

incoming ce mardi 12 septembre 2017

Sandrine Tilman, professeur, et Marie Zolamian, enseignante, toutes deux de la coordination Erasmus+ de l’ÉSAVL-ARBAL, organiseront une séance d’accueil des étudiants Erasmus+ incoming (entrants) ce mardi 12 septembre 2017, à 9 h 30, à la Bibliothèque.

08.06.29-530(80)

vendredi 8 septembre 2017

Cinq jeunes diplômés de l’ÉSAVL-ARBAL

sélectionnés pour le Prix de la Création 2016

Ils sont Jamal Barbach (Peinture), Sophie Maupetit (Peinture), Zoé Médart (Vidéographie), Andrea Radermacher (Gravure) et Denis Verkeyn, ils sont jeunes diplômés en Master de l’ÉSAVL-ARBAL, ils sont sélectionné pour le Prix de la Création édition 2016 (Liège). Ils ont été sélectinnés avec six autres artistes pour ce Prix de la Création édition 2016, organisée par les Musées de la Ville de Liège.
Ainsi, seront-ils en exposition au Grand Curtius, En Féronstrée, Liège. Vernissage le jeudi 7 septembre 2017, à 18 h. Exposition du 8 septembre au 22 octobre 2017.

09.09.18-530

lundi 4 septembre 2017

Reportage d’RTC TéléLiège sur l’exposition

« Rêveries », impliquant les étudiants de

l’Option en Publicité de l’ÉSAVL-ARBAL

En juin et début juillet 2017 , dans le cadre de leurs cours de Photographie, les étudiants du Master en Publicité de l’ÉSAVL-ARBAL, ont exposé leurs travaux de détournement de tableaux de la collection des Musées de Liège au sein du Musée de la Boverie.
L’exposition, intitulé Rêveries, a connu un succès. RTC TéléLiège, la télévision locale a réalisé un reportage, fin juin, toujours accessible en streaming. Interviews de plusieurs étudiants et de leur professeur, Jean-Michel Sarlet. Une bonne occasion pour les étudiants de s’initier à l’interview journalistique et à mettre en mot leurs démarches.

7f5716e023bd02bcbcb266ff39356197-(80)

lundi 28 août 2017

Eva L’Hoest, diplômée de l’ÉSAVL-ARBAL, en

acquisition et en exposition à la Space

Collection

Une des œuvres d’Eva L’Hoest, diplômée de l’ÉSAVL-ARBAL, vient d’entrer dans les collections de la Space Collection, parmi plusieurs autres œuvres d’autres artistes liégeois.
Space Collection n’a pas seulement fonction d’acquérir des œuvres d’artistes émergents ou confirmer, mais aussi de les diffuser, à Liège ou à l’étranger. Les acquisitions 2017 feront ainsi l’objet d’une exposition en septembre 2017, probablement avant d’autres expositions, en Belgique ou là l’étranger.
Du 2 au 23  septembre  2017, à la Space Collection (En Feronstréer, 116, Liège). Vernissage le 2 septembre.

Plus d’informations
- Site de la Space Collection

page0001-2-530(80)

jeudi 6 juillet 2017

Coraline Brach, Cindy Jugé et Géraldine

Simonis, trois étudiantes de l’ÉSAVL-ARBAL, ont

illustré la revue Le 15e jour du mois

De septembre 2016 à juin 2017, deux étudiantes de l’Option en Illustration et une en Publicité ont illustrées des articles de la revue universitaire le 15e jour du mois :

– Coraline Brach, Bloc 3 Bachelier en Publicité, pour l’illustrer l’article « Filière en pointe. Intérêt grandissant pour le métier d’ingénieur », p. 5, octobre 2016 (à gauche, image de droite)
– Cindy Jugé, Bloc 1 Master en Illustration, pour l’illustration de l’article « Une université pour tous. De l’intégration vers l’inclusion », p. 4, novembre 2016 (à gauche, image de gauche)
– Géraldine Simonis, Bloc 1 Master en Illustration, pour l’illustration de la couverture de la revue d’avril 2017 (à gauche, image du dessus).

Cette collaboration entre Le 15e jour du mois et les ateliers d’Illustration et de Publicité, entamée depuis plusieurs années, se poursuivra l’année 2017-2018. Un beau dispositif professionnalisant.

Plus d’informations
- Page de consultation des anciens numéro de Le 15e jour du mois

affiche-alk-800(60)

juin 2017

Le Conseil des étudiants de l’ÉSAVL-ARBAL

organise une soirée musicale de clôture de

l’année académique 2016-2017 à la Caserne

Fonck

Le très dynamique Conseil des étudiants de l’ÉSAVL-ARBAL a organisé une soirée musicale de clôture de l’année académique 2016-2017, mais aussi de l’obtention du diplôme de fin de cycles. Programmée le 28 juin 2017, à la Caserne Fonck / Le Manège (Liège), la soirée était animnée musicalement par Alkopote, DJ Weedin, L’Hexaler et Mafia pain frite.

18359275_1641956855833225_4217816881428670994_o-800

invitation-vernissage-reveries-800-(80)

juin 2017

Des étudiants de Master en Publicité de l’ÉSAVL-

ARBAL au Musée La Boverie, dans le cadre de

« Rêveries »

 « Rêverie, Boverie…

C’est la troisième fois que des étudiants de 1re Master Publicité de l’ÉSAVL-ARBAL sont invités à traiter photographiquement des œuvres conservées au ci-devant Musée des Beaux-Arts, aujourd’hui Musée de la Boverie. Le nom change, les œuvres restent. Rappelons le principe : les étudiants ont carte blanche pour produire des images dérivées des tableaux ou des sculptures de la collection permanente, et leur propension spontanée au détournement et à la parodie est bienvenue et même encouragée. L’objectif poursuivi est, comme dans les projets antérieurs, Curtius Circus 1, 2 et 3, et Bal masqué 1 et 2, de contribuer à améliorer l’image du musée auprès du public, en y greffant humour et fantaisie.

Tout comme dans les projets antérieurs susmentionnés, le travail a commencé par des séances de réflexion et de brain storming collectives. La référence au film de Shawn Levy, La nuit au musée, sorti en 2006 (avec des suites en 2009 et 2014) a semblé inévitable, et en elle-même non dépourvue de drôlerie, vu la différence de moyens entre notre projet et des comédies américaines king size. Pour rappel, dans ces films est développée l’idée que la nuit, dans un musée, les personnages historiques qui sont représentés par des sculptures retrouvent leur liberté d’action. On imagine aisément, même sans avoir vu les films en question, ce que de bons scénaristes américains peuvent tirer de cette idée… mais redescendons sur la terre liégeoise. Très stimulant à mon avis a été l’écart entre les procédés rhétoriques et techniques que nous pouvions mettre en œuvre et les effets très spectaculaires mais somme toute assez classiques des film de Shawn Levy. Faire de nécessité vertu, tirer un maximum d’effets de moyens modestes et d’un temps limité, tel a été notre programme.

Il est évident que la technologie numérique, désormais la norme de la photographie professionnelle, incite à retoucher des reproductions des tableaux. Tel est le cas de toutes les images présentées dans cette exposition, alors que certaines images de Bal maqué 1 et 2 recouraient en plus à la mise en scène de personnages costumés et d’objets réels. Autre différence, la référence à la publicité, très présente dans Bal masqué 2, est ici absente. La note dominante, cette année, est l’intérêt porté aux personnages apparaissant dans les tableaux, et aux micro-histoires qu’ils semblent vivre. Plusieurs images recourent, à cette fin, à une intéressante stratégie, sorte de mise en abyme, qui fait communiquer visuellement l’espace représenté dans un tableau et l’espace de présentation dudit Tableau, soit le musée lui-même, dans une image qui va se trouver elle-même exposée dans le musée. C’est dans cet espace imaginaire mais suggéré que circulent des personnages ou des objets issus des tableaux.

Les effets sont généralement subtils, et le moindre mérite de ces travaux n’est certes pas de s’éloigner radicalement mais malicieusement du film-référence évoqué ci-avant.

Mais il n’y a pas vraiment d’approche commune : même si quelques images sont le fruit de collaborations, chaque étudiant a abordé le projet de manière personnelle, et c’est bien ce que l’on attendait de jeunes créateurs arrivés au terme de leur formation… ».

Jean-Michel Sarlet
Professeur de Photographie à l’ÉSAVL-ARBAL
Historien de l’art

« Six ans déjà que les musées de la Ville de Liège collaborent avec les étudiants en 1re Master en Publicité de l’ÉSAVL-ARBAL. Après Curtius Circus I, II et III, Bal Masqué I et II, la sixième édition, intitulée Rêveries, vise à ouvrir le champ muséal comme vecteur de créativité et de réflexion sur le monde actuel. Si la recette reste identique (une sélection de photographies inspirées directement des œuvres des collections permanentes des musées revisitées par le photomontage et les techniques numériques), des ingrédients neufs donnent chaque année une savoeur différente aux proposions visuelles des étudiants.

Plongés au cœur des œuvres tout au long de l’année scolaire, ceux-ci se sont pris à rêver, imaginant une dimension parallèle au musée quand les derniers visiteurs sont partis, que les salles sont vides, que les portes sont bouclées et que seules les caméras de surveillance deviennent les témoins d’une vie nouvelle possible. Dans le vaste terrain de jeux du musée, qu’advient-il des héros de ces peintures et de ces sculptures quand la nuit tombe ? Voilà le fil rouge qui a guidé leur démarche.

Rêver la Boverie, faire de beaux rêves au musée, c’est la proposition à laquelle les étudiants invitent le visiteur pour cette nouvelles collaboration. Décortiquées, analysées, associées aux code du monde 2.0, les œuvres ouvrent la voie au vagabondage chimérique et à la transparence. Un savant mélange de dérision, d’humour et d’irrévérence teinte ce doux rêve au musée imaginaire. »

Edith Schurgers
Animatrice
Musées de la Ville de Liège

Les étudiants exposants sont Jérémy Cambier, Laura Ferire, Farzaneh Hajil (image de gauche), Jonathan Renard, Mikye Rinaldo, Mélodie Solot. Un hors-série Liège Museum, le bulletin des Musées de la Ville de Liège, propose en 40 pages le catalogue accompagnant cette exposition inédite en son genre.

Portes-ouvertes-08-040-530(60)

lundi 26 juin 2017

L’atelier de Scénographie de l’ÉSAVL-ARBAL

prolonge ses journées portes ouvertes par une

rétrospectives en images de ses précédentes

éditions sur son site

Il n’y a pas que le site de promotion de l’atelier de Vidéographie qui propose en ligne une autre facette de ses journées portes ouvertes au sein de l’ÉSAVL-ARBAL. Il y a aussi l’atelier de scénographie et son site propre. De nombreuses photographies parcourant plus d’une dizaine d’années de ses Journées portes ouvertes y sont présentées.
Par ailleurs, le site propose bien d’autres mises en images, sur d’autres thèmes, permettant ainsi au visiteur de se faire une large idée de cette formation. Un grand bravo donc…

LIZENE-FaceCover-600(80)

juin 2017

Nouvelle publication pour l’ÉSAVL-ARBAL, en

partenariat avec Espace 251 Nord

L’ÉSAVL-ARBAL, ce n’est pas seulement un lieu de formation à la création artistique contemporaine. C’est aussi une structure d’édition. Nouvelle édition pour clôturer cette année académique 2016-17. Ce partenariat avec Espace 251 Nord a abouti à l’édition de Jacques Lizène Espace 251 Nord Productions et expositions 1984-2016, un ouvrage monographique de 184 pages, richement illustré, et témoignant de la production artistique et des expositions de Jacques Lizène au sein d’Espace 251 Nord, depuis plus de trente années. Où l’on comprend qu’Espace 251 Nord a été un des acteurs majeurs dans le développement, le soutien, l’affirmation et la diffusion de cet artiste néodadaiste typiquement liégeois. Un livre ainsi attendu depuis très longtemps. Préface :

« On le conçoit aisément : une école des arts ne peut pas être un lieu clos. Elle doit s’ouvrir le plus largement au monde et très spécifiquement au monde de l’art. L’Académie de Liège a toujours veillé à entretenir avec les milieux de la création vivante des relations privilégiées, ne fût-ce que par les qualités des enseignants et par leurs activités en dehors des charges pédagogiques qu’il s’agisse des professeurs d’atelier ou de cours généraux. Dans le même ordre d’idées, l’école a toujours entretenu des liens avec des opérateurs culturels : musées, galerie, théâtres, maisons d’édition…. Il s’agit notamment d’impliquer des personnalités extérieures au cadre académique dans les processus de formation de nos étudiants et de les sensibiliser aux réalités du travail artistique. Mais pas seulement. C’est aussi pour nous une façon de les accompagner après leurs études par la mise sur pied de coproductions qu’il s’agisse de publications, d’expositions d’art plastique ou de pièces de théâtre.
C’est dans cet espoir qu’est lancée une collection en partenariat avec Espace 251 Nord. L’objectif est de documenter l’activité que d’anciens étudiants et/ou professeurs ont avec cet opérateur actif depuis les années 1980 dans ce que la création contemporaine a de plus prospectif. La collection s’ouvre avec Jacques Lizène, diplômé de l’atelier de Peinture monumentale en 1967. Elle s’étoffera encore les prochaines années avec des volumes consacrés à d’autres artistes.
Ce projet n’aurait pu voir jour sans le travail de l’équipe d’Espace 251 Nord et Monsieur Patrick Piquard, professeur de cours techniques à l’ÉSAVL-ARBAL, qui a pris en charge la conception graphique et la mise en page de l’ouvrage. Qu’ils en soient tous remerciés. Daniel Sluse, Directeur de l’ÉSAVL-ARBAL

“Autoproclamé Petit Maître liégeois de la seconde moitié du XXe siècle — Artiste de la médiocrité et de la sans importance, Jacques Lizène produit une œuvre à l’image d’une fable philosophique marginale et révérencieuse, qui s’ingénie à lutter contre l’idée de jugement, contre la norme, la bienséance et le politiquement correct. Son esprit dédaigne les valeurs dominantes, leurs préférant les chemins contrariés d’une création singulièrement indisciplinée”. Cécilia Bezzan

Espace 251 Nord accompagne cette œuvre rare depuis 1984. Après plus de 40 expositions collectives ou personnelles et prêts d’œuvres en Belgique ou à l’étranger, il s’imposait de retracer cette relation durable. Cet ouvrage s’y attache. »

L’ouvrage propose aussi la reproduction de nombreux anciens articles, souvent devenus introuvables, comme celui de Cécilia Bezzan, et de deux articles rédigés spécialement pour cette édition, celui de Vincianne Despret et Emmanuel d’Autreppe.
Pour se procurer cet ouvrage, vous pouvez contacter Linda Iglesias, responsable des relations extérieures à l’ÉSAVL-ARBAL, lindaiglesias@hotmail.com. Le livre est aussi disponible à la Galerie des beaux-arts de l’ÉSAVL-ARBAL.

L’ÉSAVL-ARBAL, c’est donc aussi une structure d’édition, qui déjà prépare de nouvelles publications. Rendez-vous donc dans quelques semaines pour la prochaine.

Plus d’informations :
- Page de présentation des éditions de l’ÉSAVL-ARBAL

prix-dacos2017-530

vendredi 26 mai 2017

L’appel à candidature est lancé pour le Prix

Dacos édition 2017

En 2015, L’ÉSAVL-ARBAL avait exposé en ces lieux la 1re édition de ce Prix Dacos, un prix portant sur la gravure et ses pratiques annexes.
Le Prix Dacos, du nom de cet artiste liégeois, Dacos (1940-2012, site officiel). Il a été un des acteurs les plus investis dans la défense et la promotion de la gravure à Liège et en dehors de celle-ci. Mais il a été aussi professeur de gravure à l’ÉSAVL-ARBAL, et laissera une forte influence sur la nouvelle génération d’artistes graveurs.
Comme Dacos le souhaitait, un prix a été créé pour mettre en valeur et soutenir la jeune création artistique autour de la gravure et de ses pratiques voisines, prix qui portera en définitive son nom.
Pour sa première édition, en 2015, le Prix avait reçu septante candidatures de 21 pays. Le lauréat, Simon Defosse, a fait ces études de gravure au sein de l’atelier de gravure de l’ÉSAVL-ARBAL.
À présent, l’appel à candidature pour l’édition 2017 est lancé. Formulaire d’inscription et règlement sont disponibles sur le site de son organisateur, le Musée des Beaux-Arts de Liège (BAL).
Le Prix Dacos sera remis dans le cadre de la Biennale de gravure contemporaine, édition 2018.

Logo_(1)_ESAVL-ARBAL-530-2

lundi 6 février 2017

« Je me dis qu’on a quand même eu de super

étudiants à l’Académie ! »

« Bonjour Bernard,

Avec Bouli Lanners, grand gagnant des derniers Magrittes du cinéma,
avec Didier Vervaeren à qui Myriam Leroy consacre un “Coupé au montage” sur la Première,
avec Pascaline Chavanne nominée encore une fois aux Césars pour ses costumes dans Frantz, le dernier film de F. Ozon,
avec Mauryn Prnt et Ewan Camal qui gagnent ex æquo le concours “Jeune Auteur” du Festival international de BD de la Province de Liège… Tout ça en un week-end ou presque !
Je me dis qu’on a quand même eu de super étudiants à l’Académie ! 
De quoi être fier !

Il faudrait ajouter une petite info sur le site, non ?

Amicalement,

Philippe [Delaite, professeur à l’ÉSAVL-ARBAL] »

Voilà qui est fait.

« Académie Royale des Beaux-Arts de la Ville de Liège »,

un nom pour trois écoles

L’Académie Royale des Beaux-Arts de Liège,
c’est d’abord le nom d’un établissement
qui accueille trois écoles.

L’Académie Royale des Beaux-Arts de Liège,
c’est aussi le nom de ces trois écoles :
l’Académie Royale des Beaux-arts de Liège
Enseignement secondaire artistique à horaire réduit,
l’Académie Royale des Beaux-arts de Liège
– Centre d’enseignement secondaire Léonard Defrance, 
et
l’École Supérieure des Arts de la Ville de Liège – Académie
Royale des Beaux-Arts de Liège (ÉSAVL-ARBAL).

Trois écoles donc, qui s’associent
régulièrement pour organiser
expositions, conférences, séminaires,
Journées Portes Ouvertes…,
sous la bannière commune
d’Académie Royale des Beaux-Arts
de la Ville de Liège.

AFFICHE-2015-A3-BR-D3-500

Calendrier

des études à l’ÉSAVL-ARBAL

Horaire Secrétariat étudiants

lundi : 8 h 30 à 10 h 30
mardi : 8 h 30 à 10 h 30
jeudi : 8 h 30 à 10 h 30

Les documents administratifs

(attestation d’inscription, TEC, SNCB, allocations familiales)

seront complétés uniquement le mardi selon l’horaire ci-dessus.

Documents

internes à l’ÉSAVL-ARBAL, à télécharger

Intranet

accessible uniquement aux membres du personnel de l’ÉSAVL-ARBAL