Logo_+_texte_(2)_ESAVL-ARBAL-1100

BD • DESSIN  GRAVURE ILLUSTRATION PEINTURE PUBLICITÉ SCÉNOGRAPHIE SCULPTURE VIDÉOGRAPHIE

L’École Supérieure des Arts de la Ville de Liège – Académie Royale des Beaux-Arts de Liège est un institut d’enseignement supérieur en Arts plastiques, visuels et de l’espace. L’école propose neuf disciplines, en deux cycles de formation, Bachelier et Master (sauf l’Option en Dessin, uniquement le Master). À chaque Bachelier correspondant son Master. Chaque Master se décline en trois finalités : Spécialisé, Didactique et Approfondi. L‘ÉSAVL-ARBAL propose aussi l’Agrégation.
À quelques minutes du centre de Liège, de taille moyenne, dispensée par des artistes-enseignants, ancrée dans son environnement artistique et culturel, l’ÉSAVL-ARBAL est une des plus anciennes écoles en matière d’enseignement artistique en Belgique.

Rentrée académique 2018-19 de l’ÉSAVL-ARBAL

ce mardi 9 octobre 2018

201810-RENTRÉE-ACADÉMIQUE-NEWSLETTER-1100(80)

201810-RENTRÉE-ACADÉMIQUE-1414_CORR-1-1100(80)

AnnonceExpo_OK-D-2-1100

Actualités

Sarah-minutillo-la-boverie-quatremille-liege-530(80)

7u26hsg1kne-530(80)

mercredi 3 octobre 2018

Sarah Minutello, diplômé en juin 2018,

sélectionnée à « Espace Jeunes Artistes » en

octobre 2018

En juin 2018, Sarah Minutillo a obtenu son diplôme de Master Spécialisé en Peinture à l’ÉSAVL-ARBAL. Depuis lors, elle a été sélectionné pour l’Espace Jeunes Artistes. Présentation de l’exposition par l’artiste même :

« Établir le parallèle possible entre la dureté, la beauté et/ou la banalité du quotidien. Je me penche sur des photos piochées dans notre fil d’actualités et choisis de m’attarder sur certaines, de leur accorder de l’importance, du temps, celui nécessaire à la consécration de la peinture et du dessin.
 Si les photographies utilisées ne sont pas toujours actuelles, les sujets et idées qu’elles renvoient le sont davantage. Mes images familiales sont anecdotiques mais une peut en rappeler une autre, ramener à sa propre imagerie. J’utilise la mienne sans en dévoiler plus.
 Recréer ce zapping, le mettre en avant mais paradoxalement faire ressortir individuellement chaque image, les isoler dans le blanc du support. Transposer un médium et son contexte donné dans un autre, tout en gardant la trace consciente de ce transfert. 
Le regard du spectateur, et son vocabulaire inconscient ou conscient des formes et des idées achève la composition. »
 Sarah Minutillo

Dans le cadre, elle présente ainsi une exposition du 4 octobre au 30 novembre 2018 au Musée La Boverie (Liège). Le vernissage a lieu le mercredi 3 octobre à partir de 18 h.

.
Plus d’informations :
- Page de présentation de la manifestation sur le site du Musée La Boverie

Invitsavitzkaya-530(80)

mercredi 3 octobre 2018

Eugène Savitzkaya, enseignant en littérature à

l’ÉSAVL-ARBAL, expose ses dessins et peintures

Eugène Savitzkaya est écrivain, mais aussi enseignant en littérature à l’ÉSAVL-ARBAL. Avec cette exposition, il s’affiche aussi comme artiste plasticien : il a en effet réalisé de nombreux dessins, qu’il présente à la Galerie Didier Devillez. Pour cette exposition, intitulée Aux Fééries Unguéales, des dessins donc, mais aussi de la peinture, du multimédia sous forme d’installations…
Exposition le 5 et 6 octobre 2018, à partir de 18 h 30. Vernissage le jeudi 4 octobre 2018, à partir de 18 h.

.
Plus d’informations :
- Page de présentation de la manifestation sur le site de la Galerie Didier Devillez

image1-Vangor-530(80)

mardi 2 octobre 2018

Sofie Vangor, enseignante à l’ÉSAVL-ARBAL, en

performance à Liège

En duo avec Emmanuelle Ross, Sofie Vangor réalisera un performance intitulée Épousemoi ce samedi 6 octobre 2018 à 14 h sur la Place Saint-Étienne à Liège. Sofie Vangor est chargée d’enseignement en Gravure à l’atelier du même nom au sein de l’Option de Gravure de l’ÉSAVL-ARBAL.

image-Prix-Itzal-Akitiboa-530(80)

lundi 1 octobre 2018

Thomas Layatho, diplômé de l’ÉSAVL-ARBAL,

sélectionné pour le Prix Itzal Aktiboa 2018

Thomas Loyatho a été diplômé en Master Spécialisé en Peinture à l’ÉSAVL-ARBAL. Il a déjà à son actif plusieurs expositions. Le voici à présent sélectionné pour le Prix Itzal Aktiboa 2018 de la Jeune Création Art Contemporain, organisé par l’association Itzal Aktiboa, un collectif d’artistes pour la diffusion de l’art contemporain :

Sept artistes ont été choisis comme finalistes dans le concours pour le Prix Itzal Aktiboa Jeune Création Art Contemporain 2018 : Taxio Ardanaz, Luis Olaso, Maite Pinto, Miriam Isasi, María Jiménez Moreno, Thomas Loyatho et Léa Vessot. Ils présenteront leurs œuvres dans une exposition collective au cours du mois d’octobre à la Prison des Évêques à Saint Jean Pied de Port.
Sélectionnés parmi 34 candidats par un jury sous la présidence de la co-directrice du Centre d’Art Contemporain de Huarte (Navarre), Nerea de Diego, les sept finalistes représentent une variété de disciplines allant de la peinture à la vidéo.
L’exposition sera ouverte du samedi 6 octobre au jeudi 1er novembre inclus, tous les jours sauf le mardi de 11 h à 12 h 30 et de 14 h 30 à 18 h 30.
Le concours, organisé par l’association Itzal Aktiboa avec le soutien de l’Institut Culturel Basque, du Conseil Départemental des Pyrénées Atlantiques et de la Ville de Saint Jean Pied de Port, comporte un Prix de 2. 000 euros qui sera décerné à l’un des sept finalistes lors de l’inauguration de l’exposition.(Itzal Aktiboa)

L’installation de Thomas Loyatho « 70cm / heure » comporte un fil d’herbe qu’il a tressé et qui court dans l’espace, accompagné d’une vidéo de ses mains au tressage dans un travail méditatif sur la valeur que l’on confère à une réalisation en fonction du temps qu’on lui consacre. (Itzal Aktiboa)

.
Plus d’informations :
- Page de présentation de la manifestation sur le site Itzal Aktiboa

BAM-festival-caserne-fonck-quatremille-liege-530(80)

jeudi 27 septembre 2018

Ronald Dagonnier et Mike Latona, de l’ÉSAVL-

ARBAL, à nouveau aux commandes du BAM

Festival 2018

Tous les deux sont toujours aux commandes du BAM Festival : Ronald Dagonnier, professeur en Arts numériques / infographie à l’ÉSAVL-ARBAL, et Mike Latona, enseignant en Vidéographie à l’atelier du même nom à l’ÉSAVL-ARBAL.
Ce BAM Festival (Liège) est devenu le festival d’arts numériques incontournables en région liégeoise depuis sa première édition, en 2014. Ce vendredi 19 et samedi 20 octobre 2018 octobre 2018, nous en serrons à la cinquième édition. Les mêmes ingrédients seront présents pour un succès toujours renouvelé : expositions, performances, installations, workshops, closing party…, la plupart du temps à partir d’artistes internationaux.
L’atelier de Vidéographie de l’ÉSVL-ARBAL est encore associé pour cette nouvelle édition : outre la participation à l’organisation, plusieurs étudiants (dont Sylvain Lange) ou diplômés de l’atelier (Eva L’Hoest) proposeront leurs créations numériques propres. Bref, un festival qui propose un savoureux alliage entre création internationale et création locale émergente.

.
Plus d’informations :
- Site de la manifestation édition 2018
- Facebook de la manifestation édition 2018

AP_B_dedale-530(80)

Dedale_2018-530(80)

vendredi 21 septembre 2018

Zoé Byloos, étudiante, et Charlotte Kinon,

diplômée, toutes les deux de l’ÉSAVL-ARBAL,

s’exposent à « Dédale »

Dédale Parcours des arts contemporains en milieu urbain est une manifestation d’arts contemporains organisée par le Centre culturel de l’Arrondissement de Huy, avec le soutien de la Fondation Bolly-Charlier. Plusieurs lieux pour cette manifestation, disséminés dans la Ville de Huy, dont le thème de cette 5e édition sont les tabous et non-dits.
Ainsi, au détour d’une rue, vous pourrez visiter l’installation de Zoé Byllos, étudiante au sein de l’Option de Vidéographie de l’ÉSAVL-ARBAL. Présentation :

Étudiante à l’Académie des Beaux-Arts de Liège, Zoé Byloos présente une vidéo-projection, au sol, à l’entrée d’une boutique. Elle tente de susciter la réaction des passants par le propos de ses images. Dans le cadre de l’image vidéo, des corps apparaissent. Fatigués, les sans-abris viennent se coucher sur le sol. Ils sont seuls ou groupés, accompagnés parfois d’un animal. Sur quelques cartons, ils s’allongent où ils peuvent. Ils récupèrent, continuent de vivre.
Doit-on leur porter attention ? S’abstenir d’un regard ou d’un bonjour ? La société nous in vite-t-elle véritablement à nous détourner des,personnes subissant la précarité ? La plupart des gens ne regardent pas la misère et contribuent à la perte d’une certaine humanité.
Amenés à passer par-dessus l’image, les passants fouleront d’un pas la projection ou choisiront de ne pas marcher sur les corps. (Centre culturel de l’Arrondissement de Huy)

Ainsi, au détour d’une autre rue, vous pourrez apprécier le travail de gravure de Charlotte Kinon, diplômée en Master Spécialisé Gravure, toujours de l’ÉSAVL-ARBAL, et ce, en juin 2018. Présentation :

Charlotte Kinon vient de terminer son master en gravure et dessin à l’Académie des Beaux-Arts de la ville de Liège. Elle réalise des portraits de famille depuis qu’elle a découvert qu’elle connaissait mal la sienne. En quête d’identité, elle a fait des recherches, fouillé dans les tiroirs, récupéré de nombreuses photos de sa mère et de sa grand-mère paternelle, récolté le plus d’anecdotes possible. Des secrets de famille lui ont été finalement révélés. Depuis, elle représente ces histoires troubles.
Suite à ses recherches familiales, Charlotte Kinon s’est aussi intéressée aux histoires des autres. « Il n’y a pas de famille irréprochable, nous avons tous nos secrets et nos non-dits, des habitudes et des rituels différents, et c’est pour moi une source presque inépuisable d’images à retranscrire ».
Différentes scènes réveillant des tabous familiaux tels que l’homosexualité, l’inceste, la violence, l’identité usurpée et le huit clos… sont affichées. Une histoire par gravure, inspirée de faits réels. Propice à ce type d’images, la gravure offre un aspect brut par la pointe de métal,
traçant le trait final du premier coup jusqu’à la fin du long processus. Charlotte Kinon tente par la technique de transmettre une sensation de malaise, une ambiguïté mêlant la dérision, l’ironie du sort ou la vengeance. (Centre culturel de l’Arrondissement de Huy)

Toujours dans ce cadre, Benoît Félix, artiste enseignant en Dessin à l’ÉSAVL-ARBAL, viendra jouer les troubles fêtes à ce dédale de tabous et de non-dits en hissant Le drapeau national du ciel.
L’exposition aura lieu du 15 septembre au 14 octobre 2018.

.
Plus d’informations :
- Brochure de la manifestation, PDF
- Page de présentation de la manifestation sur le site du Centre culture de l’Arrondissement de Huy

18.42.15-530(80)

vendredi 21 septembre 2018

Encore une exposition pour Martin Chaumont,

diplômé de l’ÉSAVL-ARBAL

Nouvelle exposition pour Martin Chaumont, diplômé en Master Spécialisé Peinture à l’ÉSAV-ARBAL en juin 2017. Cette fois-ci, c’est la Galerie Quai4 qui l’accueil dans son espace d’exposition liégeois.
Ce n’est pas la première fois que cette galerie d’art accueille des diplômés, voire des étudiants, de l’ÉSAVL-ARBAL, leurs offrant une des premières opportunités d’exposer dans un lieu d’exposition professionnel.
L’exposition se déroulera du 28 septembre au 27 octobre 2018. Vernissage le jeudi 27 septembre 2018.

.
Plus d’informations :
- Page de présentation de l’exposition sur le site Quai4

Grootaers-530(80

vendredi 21 septembre 2018

Exposition pour Thierry Grootaers, artiste

enseignant à l’ÉSAVL-ARBAL

Du 5 au 27 octobre 2018, Thierry Grootaers expose à la Galerie d’art situé au sein du Château Mottin (Hannut). Cette Galerie est gérée par le Centre culture d’Hannut. Elle a pour enjeu de donner une nouvelle opportunité de visibilité à la jeune création contemporaine. Quant à Thierry Grootaers, il est professeur de Peinture à l’atelier du même nom au sein de l’ÉSAVL-ARBAL.

.
Plus d’informations :
- Page de présentation de l’exposition sur le site du Centre culture d’Hannut
- Page de présentation de l’exposition sur le site Hannut est à vous

Sans-titre-2.001

jeudi 20 septembre 2018

L’atelier de Publicité de l’ÉSAVL-ARBAL

remporte un Prix

L’atelier de Publicité de l’ÉSAVL-ARBAL a participé au Concours du 25e anniversaire du Traité de Maastricht. Ce concours était organisé conjointement par les Provinces de Liège et du Limbourg néerlandais. Il consistait à réaliser une illustration pour un timbre, célébrant l’amitié entre ces deux Provinces.
L’atelier est animé par Michèle Arnold, professeur de Publicité, et son équipe pédagogique, Gilles Banneux et Marc Sterkendries. C’est un de leurs étudiants, Antonio Puglisi, qui a remporté haut la main ce concours. Antonio est étudiant en 3e Bachelier. Son timbre (cf. image de gauche) se verra ainsi  distribuée par la poste néerlandaise dans tous les Pays-Bas. Une belle publicité pour cet étudiant et cet atelier.

Biblio-3024-530(80

mardi 11 septembre 2018

Réouverture de la Bibliothèque de l’ÉSAVL-

ARBAL ce mardi 18 septembre 2018

La Bibliothèque de l’ÉSAVL-ARBAL réouvre ce mardi 18 septembre 2018. Visite, inscription, emprunt, demande d’informations tout azimut, dès ce mardi donc, à partir de 8 h 30. Les horaires de cette année 2018-19 :

– lundi : 8 h 30 à 12 h 30
– mardi : 8 h 30 à 10 h 30 et 14 h à 19 h
– mercredi : 8 h 30 à 12 h 30 et de 13 h 30 à 17 h
– jeudi : 8 h 30 à 12 h 30 et de 15 h à 17 h
– vendredi : fermé.

Pour rappel, le catalogue de la Bibliothèque est accessible en ligne, via le Catalogue collectif des Bibliothèques publiques en Province de Liège. Rien de plus simple : dans Recherche avancée, à Limiter la recherche, dans le sous-menu Bibliothèque : choisir Liège (Ville) : Liège (Ville). Académie des beaux-arts (bibliothèque). Ou mieux encore, entamez une Recherche simple : si le livre est en possession à la Bibliothèque de l’ÉSAVL-ARBAL, apparaître en bas de la page Notice complète, la mention Bibliothèque de l’A.R.B.A.L (pour Académie Royale des Beaux-Arts de Liège).
.
Plus d’informations :
- Page de présentation de la Bibliothèque de l’ÉSAVL-ARBAL

CCF08092018_0001-530(60)

mardi 11 septembre 2018

Pascaline Chavane, diplômée en Scénographie

à l’ÉSAVL-ARBAL, en interview dans Télépro

Pascaline Chavanne a été diplômée en Master en Scénographie à l’ÉSAVL-ARBAL. Depuis lors, elle s’est spécialisée dans le costume, entre autres, au cinéma. Elle y a d’ailleurs remporté de nombreux prix, dont un César (et huit nominations).
Nous retrouvons Pascaline en ce début de septembre 2018 en interview dans le magazine télévisuel Télépro (30 août 2018). Elle y évoque les films dont elle a assuré les costumes et décrit son travail au quotidien.

danloy-2-600x800-530(80)

mardi 11 septembre 2018

L’atelier de Sculpture de l’ÉSAVL-ARBAL met en

ligne les travaux 2017-18 de ses étudiants

L’atelier de Sculpture possède son propre site internet. Il a ainsi mis en ligne récemment de nombreuses images des réalisations artistiques de ses Bacheliers et ses Masters 2017-18, dont celles de Claude-Henri Danloy (cf. image de gauche), images prises lors d’expositions organisées à l’extérieur et à l’intérieur de l’ÉSAVL-ARBAL, ou prises pendant les jurys artistiques extérieurs. Certaines images sont accompagnées de notes d’intention de leurs auteurs.

MOIje-Affiche-A4-1000

livre-moi-je-530(80)

septembre 2018

Nouvelle publication et exposition pour

l’ÉSAVL-ARBAL, « MOI, je » 3e édition

Nouvelle publication de l’ÉSALV-ARBAL, et première de cette nouvelle année académique 2018-19. En fait, il s’agit de la 3e édition du projet pédagogique « MOI, je ».
« MOI, je » est en effet une publication éditée par l’ÉSAVL-ARBAL et regroupant les écrits des étudiants réalisés au sein de leur cours de Scénario / écriture, dont le professeur est Michel Vandam. Présentation de cette 3e édition par Michel Vandam, animateur de « MOI, je » :

À propos du volume 3 de « MOI, je »

Cela fait plus d’une quinzaine d’années que le cours de scénario/écriture ouvert à l’ESAVL se développe sous forme d’ateliers d’écriture selon 3 axes : fiction, auto-fiction, autobiographie. Ce cours s’adresse aux étudiant.e.s des Options Bande dessinée, Illustration, Scénographie, Vidéographie.

Si l’on considère que la fiction est de l’autobiographie « avec des trous de mémoire », on ne peut pas éluder les questions « Qui suis-je ? » et « Qu’en faire ? ».
Tenter d’y répondre, c’est permettre à l’étudiant-écrivant de développer un univers singulier, une grammaire personnelle. Dans tout travail artistique, on ne peut pas faire l’économie de soi. D’une manière ou l’autre, à des degrés divers, consciemment ou non, tout récit se révèle autobiogra-phique.
Fouiller dans son grenier à souvenirs. « Zoomer sur soi-même ». Ne pas s’enfermer dans un texte à enjeu(x) dès le départ. Décider de l’endroit où l’on place sa caméra (point de vue) afin d’y déposer ses mots en toute quiétude. Ramasser les différentes pièces de son puzzle (Perec), organiser ces morceaux de soi-même en récit/texte. Prendre conscience de ce que cache intimement chaque mot, contextualiser ses/ces mots. Se lancer dans une introspection légère. Construire des récits dans lesquels d’autres pourront se retrouver sans se noyer dans les émotions de leur auteur. Allers et retours entre soi et les autres. L’autobiographie devient alors une pratique de création.

Durant l’année consacrée à l’autobiographie, les étudiant-e-s, à la suite de leurs textes, ont décliné leur travail en fonction de leur spécificité (bande dessinée, illustration, scénographie, vidéographie). C’est ainsi qu’ils/elles exposeront leurs livres objet et leurs vidéos à l’Émulation, et vous présenteront le volume 3 de « MOI, je ».

Le volume 3 de « MOI, je » sera également disponible à la librairie « Livre aux trésors », Place Xavier Neujean, à Liège.

« MOI, je » est gratuit.

Comme à chaque édition, de très nombreux étudiants de ce cours de Scénario / écriture participent à ce projet :

– pour l’Option Bande dessinée : Elise Cueva Yanez, Eleni Damianaki, Antoniya Dimitrova, Sophie Gambs, Tom Germain, Maxime Gillot, Paul Olamba Wa, Charles Pire, Alice Ruguet, Nicolas Schmitz
– pour l’Option Illustration : Alice Chapit, Léa Chaufoureau, Jordan Delannoy,Mathilde François, Elisa Garcia, Maria Gonzalez Nacher, Benjamin Goosse, Maxime Gougeon, Lana Halleux, Meïça Hazami, Marine Jacquemin, Alexandre Pairoux, Joachim Servais, Audrey Stormme, Céline Vanhay, Shiyu Yan
– pour l’Option de Scénographie : Laura Cuppens, Mélia Van Gysegem
– pour l’Option de Vidéographie : Olivier Bada, Lisa Choudhna, Antoine De Lannoy, David Delepinne, Salahdin El Moutaani, Jiuhao Jin, Malsy Klasen, Sylvain Lange, Charline Larue, Pedro Morato Gabao, Maria Perez Punzano, Martin Soumagne, Déborah Thys.

La publication sera disponible gracieusement dès ce mercredi 5 septembre 2018 à la librairie Livre aux trésors (Place Xavier Neujean, Liège, site), jusqu’à épuisement du stock, librairie qui accueillera une partie de l’exposition accompagnant cette publication.

En effet, outre la publication, cette 3e édition débouche à nouveau sur une exposition mettant en espace les écrits des étudiants (impressions numériques, livre-objets, vidéos), et présentant la publication.
« MOI, je » versus exposition se déroulera donc du 5 au 9 septembre 2018, de 14 h à 18 h, cette fois-ci à la Société libre d’Émulation. Le vernissage aura lieu le mercredi 5 septembre, à partir de 18 h, vernissage qui comme les précédentes éditions, rencontrera un vif succès. Le livre y sera proposé gracieusement, sur qu’à épuisement du stock.

« Académie Royale des Beaux-Arts de la Ville de Liège »,

un nom pour trois écoles

L’Académie Royale des Beaux-Arts de Liège (ARBAL),
c’est d’abord le nom d’un établissement
qui accueille trois écoles.

L’Académie Royale des Beaux-Arts de Liège,
c’est aussi une partie du nom de chacune de ces trois écoles :
Académie Royale des Beaux-arts de Liège
Enseignement secondaire artistique à horaire réduit (ESAHR) ;
– Centre d’enseignement secondaire Léonard Defrance –
Académie Royale des Beaux-arts de Liège ;

– École Supérieure des Arts de la Ville de Liège
– Académie
Royale des Beaux-Arts de Liège (ÉSAVL-ARBAL).

Trois écoles donc, qui s’associent
régulièrement pour organiser
expositions, conférences, séminaires,
Journées Portes Ouvertes…,
sous la bannière commune
d’Académie Royale des Beaux-Arts
de la Ville de Liège.

AFFICHE-2015-A3-BR-D3-500


La plupart des syllabus de l’ÉSAVL-ARBAL sont envoyés par les enseignants directement aux étudiants via leurs adresses mails.
Les syllabus suivants peuvent aussi être téléchargés à partir de ce site :

- Syllabus Droit d’auteur (2018-19)


19.49.42