École Supérieure des Arts de la Ville de Liège > Manifestations > Enseignants >

2018

Manifestations incluant des enseignants de l'ÉSAVL-ARBAL en 2018

zolamian_2017-01-17-530(80)

CRITIQUE

janvier 2018

Nouvel article sur Marie Zolamian, enseignante

en Peinture à l’ÉSAVL-ARBAL, paru dans La

Libre Belgique

À l’occasion de son exposition au MuZEE (Ostende), nouvel article sur Marie Zolamian, enseignante à l’atelier de Peinture de l’ÉSAVL-ARBAL (site personnel). Paru ces jours-ci (fin janvier 2018), dans le supplément Arts de la Libre Belgique, intitulé Vivre au cœur du monde, il est signé du très connu critique d’art Claude Lorent.

09.47.45-530

CONFÉRENCE

janvier 2018

Céline Eloy, professeur à l’ÉSAVL-ARBAL, en

conférence à l’ARBAL-ESAHR

Professeur en Histoire de l’art à l’ÉSAVL-ARBAL, Céline Eloy proposera une conférence autour du livre d’artistes, dans le cadre d’Un livre se fait rarement tout seul, à l’Académie royale des beaux-arts de la VIlle de Liège – Enseignement secondaire artistique à horaire réduit (ARBAL-ESAHR), ce jeudi 25 janvier 2018, à 18 h, à l’Amphithéâtre.

Plus d’informations

zolamian_flux_2018_L-530(80)

CRITIQUE

janvier 2018

Flux News publie un article sur Marie Zolamian,

enseignante à l’ÉSAVL-ARBAL

Dans son nouveau numéro, 95, Flux News, la revue trimestrielle liégeoise d’arts contemporains, publie un article sur Marie Zolamian, dans le cadre de son exposition au MuZEE (Ostende). Marie Zolamian est enseignante en Peinture à l’atelier du même nom au sein de l’ÉSAVL-ARBAL.
L’article, intitulé Réminiscences de jardins d’éden. Marie Zolamian au MuZEE . « Exils choisis » et images mémorielles, est signé d’Annabelle Dupret (et non Dupet).

Plus d’informations
- Site de Flux News

image.html-530(80)

PUBLICATION

janvier 2018

Daniel Schiffer, professeur de philosophie à

l’ÉSAVL-ARBAL, publie un nouvel ouvrage,

autour de la mort sublime

Daniel Salavatore Schiffer, professeur de philosophie à l’ÉSAVL-ARBAL vient de publier un nouvel essais, autour du thème de la mort sublime (faire de sa mort œuvre d’art), Traité de la mort sublime. L’art de mourir de Socrate à David Bowie. De 344 pages, il est édité chez Amal éditeur. Présentation par son éditeur :

L’ouvrage
Touché de plein fouet par l’album Blackstar (2016) de David Bowie, le philosophe Schiffer retrouve chez le rockeur glamourous le traitement superbe et désinvolte de la mort qui hante sa propre réflexion. On parlait jadis d’une « belle mort », acceptée, cadrée, respectant les règles. De Socrate jusqu’à David Bowie, Schiffer invite le lecteur à méditer autrement sur l’art de mourir. À la manière des dandys.
Généreux, foisonnant, Daniel Salvatore Schiffer célèbre – de manière paradoxale et réjouissante – un dandysme métaphysique. Son manifeste, nourri d’exemples, est aussi une anthologie, riche en découvertes. Outre les maîtres de la philosophie et de la littérature – de Platon à Levinas, de Baudelaire à Cocteau – on appréciera sa joyeuse incursion dans le domaine de l’art, y compris moderne et contemporain, à travers, notamment, Andy Warhol, Luchino Visconti, Leonard Cohen, Serge Gainsbourg, Bashung, Barbara…

L’auteur
Daniel Salvatore Schiffer (né en 1957) est professeur de philosophie de l’art à l’École Supérieure de l’Académie Royale des Beaux-Arts de Liège. On lui doit notamment : Grandeur et misère des intellectuels : Histoire critique de l’intelligentsia du xxe siècle (Éditions du Rocher, 1998, avec un entretien de Vaclav Havel), Philosophie du dandysme : Une esthétique de l’âme et du corps (PUF, 2008), Oscar Wilde (Folio, coll. Biographies, 2009), Lord Byron (Folio, coll. Biographies, 2015).

Le livre étant sous presse, Daniel Schiffer n’a pu s’y pencher sur la mort de Johnny Hallyday. Mais plusieurs interviews de Daniel Schiffer (par exemple pour la RTBF et Le Parisen) ne peuvent que compléter et donner à nouveau une illustration à sa thèse défendue dans ce nouvel opus, qu’on peut voir comme une quai anthologie sur la mort, avec comme fil conducteur, celle de David Bowie.

26758256_10156048271239243_1589455353345661612_o-1-530(80)

EXPOSITION

février 2018

Dans le cadre du BIP OFF 2018, François Goffin,

professeur en Photographie à l’ÉSAVL-ARBAL,

expose au QUAI4 galerie

François Goffin (site personnel) est professeur de Photographie au sein de l’ÉSAVL-ARBAL. Dans le cadre de la Biennale de l’image possible (BIP) OFF, édition 2018, il expose en duo avec Oivier Cornil (site personnel), son travail photographique.
L’exposition, intitulée Abordage, dont le curateur est Jacky Lecouturier, est organisée par la QUAI4 galerie (Liège), et aura lieu du 9 février au 10 mars 2018, vernissage le 8 février.

Sans-titre-1-530(80)

EXPOSITION

février 2018

Enseignante en gravure à l’ÉSAVL-ARBAL, Sofie

Vangor expose au Centre culturel de Marchin

À partir du 25 février jusqu’au 18 mars 2018, SofIe Vangor expose au Centre culture de Marchin. Proposant photographies, peintures, gravures, textes et vidéos, elle exposera en compagnie de Volauvent, sous le titre de Sauvages / SVAVS. Le vernissage aura lieu le dimanche 25 février 2018, de 11 h à 17 h. Une performance est programmée à 14 h 30. Sofie Vangor est chargée d’enseignement au sein de l’atelier de Gravure de l’ÉSAVL-ARBAL.