École Supérieure des Arts de la Ville de Liège > Manifestations > Étudiants >

2014

Manifestations incluant des étudiants de l'ÉSAVL-ARBAL en 2014

CONCOURS

EXPOSITION

ART’N WAR

décembre 2014

ArtNwar-invitationRecto-600

Plusieurs étudiants de l’ÉSAVL-ARBAL en Master en Illustration et en Publicité ont participé au concours Art’n War organisé à l’occasion des commémorations de la Guerre 14-18, par le Service des Mouvements patriotiques de la Ville d’Herstal, en décembre 2014.

Le Prix du Grand Jury a été décerné à Gina Curnel, étudiante en Master en Publicité. La 3e place a été attribuée à François Focant, étudiant en Master en Illustration.

Le Prix du Public a été remporté par Yusuf Bostan. La 2e place a été attribuée à Lauriane Incammicia, la 3e par Axel Herman. Tous trois sont étudiants en Master en Publicité.

Beau palmarès donc pour les ateliers d’Illustration et de Publicité de l’ÉSAVL-ARBAL.

L’ensemble des participants à ce concours a pu exposer leurs travaux au Centre Culturel d’Herstal, entre le 3 au 18 décembre 2014.

EXPOSITION

ANONYMAGE #001

octobre 2014

Manifestation_invitation_anonymage-1

Plusieurs étudiants de l’Atelier de vidégraphie sont présents à cette exposition multimédia : Florence Defawes, Djos Janssens, Eva L’Hoest, Gyurix Macsai, Julie Nizet, Liangchen Qu, Martin Theiner. Voir le reportage d’RTC Télé Liège du jeudi 2 octobre 2014.

Videographie_atelier_invitation_anonymage_rectoUne quinzaine d’artistes s’interrogent sur la multiplication et l’anonymat des images. Une exposition bien dans l’air du temps où se mêlent vidéos, photographies, gravures, dessins et installations.

Les images se multiplient aujourd’hui. Qu’il s’agisse des actualités, qui distillent quotidiennement leur flot d’images instantanées censées refléter la réalité du monde, ou des souvenirs personnels, transformés en reportages encyclopédiques des menues et grandes vicissitudes de nos existences. Tout se filme, tout se photographie, aussi vite et aussi massivement que possible. Mais que valent ces images, quelle est leur pertinence ? Quels sont nos rapports à elles ? Quid de notre distance, de notre conscience, de notre duperie ou de notre responsabilité ?
Quinze artistes se penchent sur cette délicate question qui nous concerne tous. L’intitiative en revient à deux enseignants de l’Ecole supérieure des Arts de la Ville de Liège (Académie Royale des Beaux-Arts de Liège) : Dominique Castronovo et Ronald Dagonnier. Dans cette nouvelle exposition, se côtoient des figures confirmées du monde artistique liégeois, mais aussi de jeunes recrues, artistes au début de leur carrière et déjà en butte à ces interrogations. Résultat : une exposition extrêmement riche et diverse, faite d’œuvres multisupports, interactives et dans tous les cas très critiques.
Trois figures de proue ouvrent la marche. Le mythique Jacques Lizène, fidèle à sa stratégie, propose un détour par le dérisoire et le faussement médiocre pour asséner en réalité une solide critique des pratiques artistiques actuelles. Le duo Dominique Castronovo et Bernard Secondini explorent la question de la dissolution du sens et des images, à travers des installations multimédias. Ronald Dagonnier enfin, vidéaste et artiste numérique, nous présente les dernières productions de son art engagé et critique face au discours médiatique ambiant et au système en général.
Le collectif d’artisans numériques « 3kd collective » (Gregory et Jonathan Berger, Marek Bykowski et Edwin Joassart) interviennent ensuite sur le même ton, avec des œuvres interactives confondant de manière troublante virtuel et réel. Florence Defawes nous invite dans un étrange appartement virtuel, mettant à mal notre perception de l’espace et du temps, chargé de présences fantomatiques. Les interventions tridimensionnelles de Djos Janssens sont simples en apparence, mais jonglent en réalité avec les couleurs, les lumières et les sens. Mike Latona, Julien Nizet et Martin Theiner sont trois virtuoses du mapping, entendez la projection d’images et de vidéos sur de vastes structures ou bâtiments : les murs de la Châtaigneraie leur serviront de support pour une immersion totale des spectateurs. Eva Lhoest nous emmène dans une tragédie ciné-plastique, passant des extraits de films au scanner et laissant le hasard créer l’anecdote sinon le sens. Liangchen Qu est un Liégeois venu de Chine et ses gravures sont comme les images reconstruites de souvenirs presque effacés, les traces d’une mémoire exilée. Enfin, vous pourrez découvrir les œuvres variées de l’artiste multidisciplinaire Gyuri Macsai.
Une exposition construite comme un dialogue artistique extrêmement vivifiant et interpellant, conçue en partenariat avec l’Ecole supérieure des Arts de la Ville de Liège (Académie Royale des Beaux-Arts de Liège), dont sont d’ailleurs issus bon nombre des artistes représentés.

GRAPHISME

FESTIVAL DES 

ARTS DE COINTE

juin 2014

FestivcointeCOVER-Alisandro-HADROVIC-1-600

Le Festival des Arts de Cointe (Liège), édition 2014, a lancé à l’occasion de son 10e anniversaire, un concours d’affiches et dépliants portant sur sa manifestation, au sein des écoles de graphisme de la région liégeoise. L’heureux lauréat est Alisandro Hadrovic (site personnel), étudiant en Master en Publicité de l’ÉSAVL-ARBAL. L’ensemble des travaux proposés par les candidats a par ailleurs été exposé au Mémorial Interallié de Cointe lors du festival en question en juin 2014.

EXPOSITION

BAL MASQUÉ

avril 2014

Manifestation_bal-masque

Revisiter, réinterpréter les tableaux des collections du Musée des Beaux-Arts de Liège (BAL), qui plus est, exposer le résultat dans le musée même, voilà le projet du cours de Photographie de l’ÉSAVL-ARBAL proposé à ses étudiants de 1re Master en Publicité : Alissandro Hadrovic, Bernard Kingen, Mikaïl Koçak, Fanny Levaux, Emilie Moray, Julie Peeters et Kathleen Thiernagant.
Par ailleurs, proposé en off à la Biennale de photographie de Liège 2014, le tout est animé par Jean-Michel Sarlet, professeur en Photographie.

Manifestation_BAL_20masqu_C3_A9_20invitation

Manifestation_bandeau-balmasque-DDepuis trois ans, le Grand Curtius organise l’exposition Curtius Circus, fruit d’un projet mené avec les étudiants en 1erMaster Publicité de l’ESAL (Académie royale des Beaux-Arts de Liège). Le projet proposait une relecture insolite des œuvres du musée par les étudiants.

Cette année, c’est au tour du BAL de se prêter au jeu. Dans le cadre de leur cours de photographie, les étudiants en 1erMaster Publicité s’en sont donné à cœur joie et se sont livrés à une réinterprétation déjantée et originale des collections du Musée des Beaux-Arts de Liège. Bustes sculptés déguisés, scènes mythologiques de la peinture ancienne revisitées ou actualisées… tout ce beau monde s’invite au BAL masqué.

Intégré à la programmation du off de la BIP 2014 (Biennale internationale de la Photographie et des Arts visuels), BAL masqué se veut une exposition décalée présentant les collections du musée sous le regard neuf et inventif de ces jeunes artistes.

Les étudiants participants dans le cadre du cours de Jean-Michel Sarlet, professeur à l’ESAL, sont : Alissandro Hadrovic, Bernard Kingen, Mikaïl Koçak, Fanny Levaux, Emilie Moray, Julie Peeters et Kathleen Thiernagant.

Manifestation_bal-masque-D

Pour une présentation complète du projet, et de son frère jumeaux, Cursius Circus :

- Présentation du double projet pédagogique Cursius Circus / Bal masqué

EXPOSITION

LE VENT DE RÉVOLTE

QUENTIN HUBERT

juin 2014

Manifestation_10418315_10152978442414832_4486445659456608184_n

Le Comptoir du Livre (Liège) accueille Un vent de révolte, une exposition de travaux d’illustration de Quentin Hubert, dans le cadre de son projet de fin de cycle Master 2 ans, en Option Illustration.

Manifestation_10353124_10152932222074832_5697507167075059429_n

Autres manifestations

En construction.