École Supérieure des Arts de la Ville de Liège > Cursus > Ateliers >

Vidéographie

Vidéographie Atelier academie-videographie-IMG_3119-D

Présentation générale de l'Option en Vidéographie

L’Option en Vidéographie de l’ÉSAVL-ARBAL propose une pédagogie ouverte à la pluralité de ces approches pour aborder, « avec la sauvagerie propre à l’artiste », de nouveaux territoires. L’Option s’ouvre également à une diversité d’expériences externes en organisant des workshops thématiques, des expositions, des conférences/rencontres avec des artistes, des cadres culturels, des professionnels.

N. f. Discipline artistique bâtarde, hybride et singulière, située au point de jonction de diverses pratiques de l’art contemporain (la performance, l’installation, la création numérique, la photographie, le dessin, l’écriture…), et au point de convergence de différents usages de l’image en mouvement, là où se croisent et se rencontrent le film expérimental, la narration « poétique », le film d’artiste, l’essai filmé et le documentaire de création.

Vidéographie Atelier IMG_3149-D

Téléchargement des programmes de formation

À la suite de ces lignes, télécharger les programmes de formation de l’Atelier de vidéographie, suivant le décret, cycle par cycle, bloc par bloc, sous forme de fiches ECTS, en pdf.

Volume horaire de l'Atelier
Bachelier Master
60 crédits
Master
Spécialisé
Master Didactique Master approfondi
Heure 1 350   540 1 440   780 960 
Syllabus

Les ressources à mobiliser propres à l’Atelier sont accessibles et téléchargeables au sein du blog de l’Atelier (blog avec code d’accès).

Vidéographie Atelier academie-videographie-IMG_3119-D

Présentation de projets pédagogiques

Conception et organisation de l'exposition de fin de Master au Centre Culture les Chiroux

juin 2015

Affiche-Jury-2015-Atelier-videographie-4-200Le vendredi 12 juin 2015, quatre étudiants du Master en Vidéographie présentent leurs travaux de fin d’études au sein d’une exposition qu’ils ont eux-mêmes conçue, au Centre Culturel les Chiroux, avec la collaboration de ce dernier, dont d’Anne-Françoise Lesuisse, directrice de la Biennale Internationale de la Photographie de Liège (BIP), et enseignante au sein de notre atelier en écriture recherche-création/Master Approfondi.

Les quatre étudiants sont Florence Defawes (Master Approfondi), Cindy Herman (Master 1 an), Eva Lhoest (Master Approfondi) et Julien Nizet (Master Spécialisé).

Leurs travaux feront l’objet d’une évaluation par le Jury Master en Vidéographie. À partir de 9 h 30, ce vendredi 12 juin donc, et, étant publique, tout un chacun est le bienvenu à ces évaluations.

Le vernissage de l’exposition a lieu le même jour, à 18 h. Elle se poursuivra les deux jours suivants : samedi 13 et dimanche 14 2015, de 14 h. à 17 h.

Participation d'étudiants à l'organisation du Festival Art Electronic BAM

septembre 2014

Videographie_atelier_BAM FESTIVAL-2Au travers de son assistant, Ronald Dagonnier et d’un de ces conférenciers, Mike Latona, tous deux organisateurs du festival, l’Atelier de vidéographie a participé au Electronik Art Festival BAM, un des premiers festivals d’art numérique à Liège. Les étudiants de l’Atelier ont été eux étroitement associés à l’organisation de la manifestation. Voir le reportage d’RTC Télé Liège du jeudi 2 octobre 2014.

Organisation et exposition de travaux d'étudiants dans des lieux professionnels artistiques

octobre 2014

Videographie_atelier_invitation_anonymage_recto-DLes étudiants de l’Atelier ont participé à l’organisation de l’exposition Anonymage #001, exposition multimédia, organisée par le Centre wallon d’art contemporain la Châtaigneraie et l’Atelier de vidéographie, à Flémalle (Liège). Plusieurs étudiants de dernières années y ont exposés leurs récents travaux.

Videographie_atelier_invitation_anonymage_recto-DUne quinzaine d’artistes s’interrogent sur la multiplication et l’anonymat des images. Une exposition bien dans l’air du temps où se mêlent vidéos, photographies, gravures, dessins et installations.

Les images se multiplient aujourd’hui. Qu’il s’agisse des actualités, qui distillent quotidiennement leur flot d’images instantanées censées refléter la réalité du monde, ou des souvenirs personnels, transformés en reportages encyclopédiques des menues et grandes vicissitudes de nos existences. Tout se filme, tout se photographie, aussi vite et aussi massivement que possible. Mais que valent ces images, quelle est leur pertinence ? Quels sont nos rapports à elles ? Quid de notre distance, de notre conscience, de notre duperie ou de notre responsabilité ?
Quinze artistes se penchent sur cette délicate question qui nous concerne tous. L’intitiative en revient à deux enseignants de l’Ecole supérieure des Arts de la Ville de Liège (Académie Royale des Beaux-Arts de Liège) : Dominique Castronovo et Ronald Dagonnier. Dans cette nouvelle exposition, se côtoient des figures confirmées du monde artistique liégeois, mais aussi de jeunes recrues, artistes au début de leur carrière et déjà en butte à ces interrogations. Résultat : une exposition extrêmement riche et diverse, faite d’œuvres multisupports, interactives et dans tous les cas très critiques.
Trois figures de proue ouvrent la marche. Le mythique Jacques Lizène, fidèle à sa stratégie, propose un détour par le dérisoire et le faussement médiocre pour asséner en réalité une solide critique des pratiques artistiques actuelles. Le duo Dominique Castronovo et Bernard Secondini explorent la question de la dissolution du sens et des images, à travers des installations multimédias. Ronald Dagonnier enfin, vidéaste et artiste numérique, nous présente les dernières productions de son art engagé et critique face au discours médiatique ambiant et au système en général.
Le collectif d’artisans numériques « 3kd collective » (Gregory et Jonathan Berger, Marek Bykowski et Edwin Joassart) interviennent ensuite sur le même ton, avec des œuvres interactives confondant de manière troublante virtuel et réel. Florence Defawes nous invite dans un étrange appartement virtuel, mettant à mal notre perception de l’espace et du temps, chargé de présences fantomatiques. Les interventions tridimensionnelles de Djos Janssens sont simples en apparence, mais jonglent en réalité avec les couleurs, les lumières et les sens. Mike Latona, Julien Nizet et Martin Theiner sont trois virtuoses du mapping, entendez la projection d’images et de vidéos sur de vastes structures ou bâtiments : les murs de la Châtaigneraie leur serviront de support pour une immersion totale des spectateurs. Eva Lhoest nous emmène dans une tragédie ciné-plastique, passant des extraits de films au scanner et laissant le hasard créer l’anecdote sinon le sens. Liangchen Qu est un Liégeois venu de Chine et ses gravures sont comme les images reconstruites de souvenirs presque effacés, les traces d’une mémoire exilée. Enfin, vous pourrez découvrir les œuvres variées de l’artiste multidisciplinaire Gyuri Macsai.
Une exposition construite comme un dialogue artistique extrêmement vivifiant et interpellant, conçue en partenariat avec l’Ecole supérieure des Arts de la Ville de Liège (Académie Royale des Beaux-Arts de Liège), dont sont d’ailleurs issus bon nombre des artistes représentés.

Organisation et exposition de travaux d'étudiants dans des lieux professionnels artistiques

décembre 2013

Atelier_videographie_art-vidc3a9o-1Deux étudiantes de l’Atelier de vidéographie ont vu leurs travaux projetés à Art vidéo : Time’s Up, une projection organisée par le NickelOdéon, de l’Université de Liège.

Organisation et exposition de travaux d'étudiants dans des lieux professionnels artistiques

novembre 2013

NYST INVIT_Mise en page 1Avec l’aide de l’Atelier de vidéographie, Ronald Dagonnier, assistant dans cet atelier, a co-organisé avec le Centre wallon d’art contemporain La Châtaigneraie, en son sein, l’exposition Jacques Louis Nyst – « La solution de l’image ». À cette occasion, un catalogue fut publié. Voir le reportage d’RTC Télé Liège du 11 janvier 2014.

NYST INVIT_Mise en page 1Retour sur l’œuvre d’un artiste liégeois majeur. Véritable pionnier de l’art vidéo. Jacques Louis Nyst, décédé en 1996, demeure une référence incontournable et des plus actuelles.

Depuis son décès en 1996, le travail de Jacques Louis Nyst a fait l’objet de plusieurs manifestations et expositions. Publié en 2002, à l’occasion d’une rétrospective à Liège, un ouvrage signé Marc Renwart lui rend hommage de la manière la plus complète qui soit. Alors, pourquoi une nouvelle exposition à La Châtaigneraie?
Il ne nous a pas paru inutile de redonner un coup d’éclairage sur cet artiste liégeois majeur, tant il est vrai que nous vivons dans un monde où tout s’accélère, où tout s’oublie trop vite.
Pionnier de l’art vidéo et fondateur de l’atelier d’art vidéo à l’Académie des Beaux-Arts de Liège, en 1977. Jacques Louis Nyst s’est toujours montré intéressé par les interactions entre les supports de l’expression artistique, les relations entre la photographie, la peinture, l’écriture, le cinéma, la vidéo. C’est tout naturellement qu’il a participé aux travaux du groupe CAP (Cercle d’Art Prospectif), avec notamment Jacques Lennep, Jacques Lizène, Pierre Courtois, Jean-Pierre Ransonnet… Ensemble, dès le début des années 70, ils ont développé le principe manifeste d’un art relationnel.
Dès 1971, Jacques Louis Nyst se confronte au film 16mm, puis rapidement à la vidéo. A la fin des années 70, avec son épouse Danièle, il approfondit son rapport à la vidéo, allant vers des productions de plus en plus élaborées. De 1976 à 1986, Jacques Louis Nyst participe à “Vidéographies”, la première émission de la RTBF consacrée à l’art vidéo. Il collabore également avec RTC. Pour les Nyst, il s’agira toujours de raconter, le plus souvent au départ de petites choses, de petits objets du quotidien détournés de leur fonction habituelle (cafetière, jouet, oeuf…). De s’interroger, par le biais de la poésie et de l’humour, et sous le couvert d’une feinte innocence, sur les images, les mots, les histoires et le monde.
C’est sous l’angle de la vidéo que nous avons souhaité aborder l’univers de l’artiste. Grâce à Ronald Dagonnier, qui fut son élève et qui fait ici œuvre de commissaire, quelques scénarios peu ou prou connus, sont “décortiqués”. Une série d’entre eux ont été scannés (grâce à l’aide de RTC Télé Liège). Leur lecture permet de pénétrer dans la tête de l’artiste et de suivre pas à pas l’élaboration de ces vidéos. On y découvre le découpage, les annotations, des dessins préparatoires, le montage des photos… Au terme de chaque scénario est proposée la vidéo correspondante. Elles sont présentées en regard du travail préparatoire de Jacques Louis Nyst, de ses photographies et d’objets traitant des mêmes sujets. Une scénographie qui permet d’appréhender le cheminement intellectuel et les solutions artistiques imaginées par l’artiste.
La publication propose qui accompagne cette manifestation d’une part des visuels de scénarios et de vidéos, mais également des peintures et des photos liées à l’univers de ces vidéos. D’autre part, elle invite à découvrir les témoignages de personnalités, d’amis de Jacques Louis Nyst. Ils se sont exprimés par de courts textes, des dessins, des photos ou encore des poèmes.
Cette manifestation est le résultat d’une collaboration entre Blanche Brajkovic (exécuteur testamentaire de l’artiste et initiatrice de ce projet), Albert Vandervelden (“La Mésangère”), Jean-Louis Radoux (RTC Télé Liège) et Ronald Dagonnier (plasticien et ancien élève de Jacques Louis Nyst).

Marie-Hélène Joiret, Directrice du C.W.A.C.

Manifestation_article_354À noter, en complément de l’exposition, une publication couleur de 88 pages évoquant le travail de l’artiste.

Organisation et exposition de travaux d'étudiants dans des lieux professionnels artistiques

juin 2013

Atelier_OUToFaCA-invit_2013_HR-1Pour ce projet inter-atelier, l’Atelier de vidéographie a participé à Out of Aca, une exposition de travaux issues des jurys de fin d’études et une expérience riche d’enseignement pour les étudiants. Un beau tremplin aussi. Et surtout un plaisir d’exposer, d’exister et de se singulariser au travers de ses œuvres.
Les étudiants ont ainsi pu participer à l’organisation et exposer leurs travaux en dehors d’une structure scolaire, dans le cas-ci de cet atelier, au Centre d’art contemporain de Liège les Brasseur.

Participation à l'organisation de l'exposition FFWD /REW

janvier 2013

Manifestation_FFWB-REW_image1À l’initiative d’Anne-Françoise Lesuisse, le Centre Culturel les Chiroux (Liège) a donné carte blanche à Dominique Castronovo pour la programmation d’une exposition d’art vidéo. Elle en a profité pour inclure dans la conception et l’organisation de la manifestation plusieurs étudiants de l’Atelier de vidéographie.

Exposition « De l'École Supérieure des Arts de la Ville de Liège à La Châtaigneraie », édition 2012

mai 2012

RECTO PROJET 2014_Mise en page 1En 2012, pour sa 5e édition, à nouveau l’Atelier de vidéographie a collaboré à cette initiative du Centre wallon d’art contemporain La Châtaigneraie (Flémalle, Liège).

RECTO PROJET 2014_Mise en page 1

Maria-Magdalena Amarioarei – Audrey Augusti – Liangchen Qu – Simon Defosse – Emilie Deleuze – Sarah Galante – Sébastien Landauer – Gloria Russoto – Farida Seminerio-Okladnicoff – Matthieu Vandekeer

Promouvoir les jeunes artistes, les aider dans les premiers moments de leur carrière et faciliter leur passage de l’école à la vie artistique professionnelle : une des missions que s’est assignées la Châtaigneraie. En effet, l’une des missions des plus palpitantes, et des plus gratifiantes, du Centre wallon d’art contemporain vise à promotionner les jeunes artistes. Depuis sa création, La Châtaigneraie à ouvert ses cimaises à de jeunes créateurs issus de diverses écoles d’art (La Cambre, l’École supérieure des Arts et du Design de Valenciennes (F), l’École Supérieure des Arts de la Ville de Liège, L’Institut Saint-Luc Liège, etc) révélant notamment les talents de Patrick Corillon ou encore de Bouli Lanners.
La 3ème édition de cette biennale propose de découvrir dix artistes sortis de l’École Supérieure des Arts de la Ville de Liège en 2011 et 2012. Ils sont issus des ateliers de peinture, vidéo et gravure.
Cette exposition est une occasion pour eux de se mesurer à d’autres aspects de la vie artistique.

Maria-Magdalena Amarioarei peint le paysage en tant que lieu de méditation et d’enquête existentielle, y interrogeant les rapports entre l’espace et le temps, le subjectif et l’objectif, l’artificiel et le naturel.
Audrey Augusti peint le système sanguin et le cerveau humain comme d’autres peignent les arbres, explorant avec franchise et fascination les thèmes de la maladie et de la vulnérabilité.
Liang Chen Qu et ses gravures sont l’incarnation de notre monde pluriel actuel, mélange créatif d’Orient et d’Occident, quelque part entre les bords industriels de la Meuse et les confins de la Chine et de la Corée.
Simon Defosse explore et renouvelle l’univers de la gravure contemporaine.
Émilie Deleuze dissout les corps humains dans un entrelacement de traits organiques, superposant les couches de graphite sur le papier pour créer des œuvres étranges et plurivoques, où l’imagination peut se laisser entraîner notamment du côté de la peur.
Sarah Galante est la peintre de l’enfance retrouvée, du regard innocent et spontané posé sur la nature, de réminiscences intérieures stimulées par les détails et les mystères qui font que les choses résonnent profondément en nous.
Sébastien Landauer, quant à lui, présentera un travail vidéographique.
Gloria Russoto peint hors cadre, fait disparaître les limites de la toile pour favoriser le truchement des objets. Supports souvent inattendus, ces objets deviennent des installations porteuses d’idées… Comme lorsque l’artiste les recouvre de numéros de téléphone des Pages d’Or pour explorer les notions de temps et d’histoire.
Farida Seminerio-Okladnicoff donne vie et mouvement aux murs à travers une peinture littéralement tentaculaire qui évolue vers la sculpture.
Veejayiste bien connu de la scène des Ardentes, Matthieu Vandekeer représente au sein de l’exposition l’un des aspects majeurs du développement actuel de l’art contemporain : celui de l’installation vidéo interactive.

Exposition « Saint-Luc invite l'Aca »

mai 2012

Manifestation_Saint-Luc_Aca_image001-D1

L’autre école supérieure d’art de la région liégeoise, l’ÉSA Saint-Luc Liège, a invité les étudiants en Master de plusieurs ateliers de l’ÉSAVL-ARBAL, dont celui de Vidéographie, à exposer en son sein.

Performance vidéographique à l'An Vert

mars 2011

Manifestation_Pages_20de_20AN_20VERT_20biennaleGravure_202011-2À l’An Vert, un atelier d’art et d’essais situé à Liège, dans le cadre de la 8e Biennale de Gravure Contemporaine, un étudiant de l’Atelier, Martin Coste, a proposé une performance vidéographique.

Exposition « De l'Académie Royale des Beaux-Arts de Liège (ESAVL) à La Châtaigneraie », édition 2010

septembre 2010

RECTO PROJET 2014_Mise en page 1En 2010, pour sa quatrième édition, à nouveau l’Atelier de vidéographie a collaboré à cette initiative du Centre wallon d’art contemporain La Châtaigneraie (Flémalle, Liège).

RECTO PROJET 2014_Mise en page 1

Promouvoir les jeunes artistes, les aider dans les premiers moments de leur carrière et faciliter leur passage de l’école à la vie artistique professionnelle : une des missions que s’est assignées la Châtaigneraie. Pour preuve : cette exposition en forme de carte blanche aux jeunes diplômés de l’Académie de Liège…

Depuis sa création, et au gré des expositions, le Centre wallon d’Art contemporain – La Châtaigneraie privilégie la promotion de jeunes artistes et affiche sa volonté de créer à leur égard un lieu de rencontre, de découverte et de sensibilisation. Dans cette perspective, l’idée est née d’offrir une « vitrine » aux étudiants issus d’écoles d’arts, notamment l’Académie royale des Beaux-Arts de Liège. Une vitrine, mais aussi un « lieu de confrontation » qui amène les jeunes artistes à sortir du milieu de formation pour se mesurer à d’autres aspects de la vie artistique. Une démarche enrichissante, pour les artistes comme pour le public, et déjà la quatrième édition de cette manifestation à La Châtaigneraie…

Sept jeunes artistes aux talents prometteurs sont ainsi invités à figurer sur cette sorte d’instantané des forces vives et des tendances constitutives de l’art contemporain en région liégeoise.
Sophie Body est une artiste éclectique, qui interrogent toutes les disciplines et tous les moyens de communication pour rendre visible l’invisible.
Nathalie Delannois, artiste peintre, étudie la lumière naturelle et la décomposition de la lumière blanche, à travers des compositions contrastées, donnant une large part à la matière.
Grégoire Faupin est le peintre des mots, véritable explorateur des relations créatrices entre le langage et la peinture.
Julie Lefèvre et ses sculptures textiles nous invitent à un voyage sur le thème de l’intimité et de la dialectique délicate entre les notions fondamentales d’intériorité et d’extériorité.
Textile toujours avec Bahar Topçu et ses détournements symboliques de vêtements et de sous-vêtements, inspirés de son Anatolie natale.
Avec Mélanie Lemaître c’est l’univers résolument innovant de la gravure et de l’estampe contemporaines qui s’offre au regard et à la réflexion.
Pauline May, veejayiste bien connue de la scène des Ardentes, représente au sein de l’exposition l’un des aspects majeurs du développement actuel de l’art contemporain : celui de l’installation vidéo.
Myriam M’Barki propose un voyage intérieur à travers une peinture puissante et spontanée, marquée du sceau de l’expressionnisme.
À découvrir également, les œuvres de Thierry Hanse (peinture) et Thomas Kestelin (sculptures et installations).

Exposition « De l'Académie Royale des Beaux-Arts de Liège (ESAL) à La Châtaigneraie », édition 2008

octobre 2008

Manifestation_article_70-2Troisième édition en cette année 2008, toujours avec la collaboration de l’Atelier de vidéographie, qui soutient plus que jamais cette initiative qui permet à des étudiants fraîchement diplômés de l’Atelier de vidéographie d’accéder à une exposition de qualité professionnelle au Centre wallon d’art contemporain La Châtaigneraie (Flémalle, Liège), un tremplin indéniable pour s’insérer dans la création contemporaine en art visuel, et par ailleurs très appréciée des jeunes diplômés.

Exposition « De l'Académie Royale des Beaux-Arts de Liège (ESAL) à La Châtaigneraie », édition 2006

novembre 2006

RECTO PROJET 2014_Mise en page 1En 2006, pour sa 2e édition, à nouveau l’Atelier de vidéographie a collaboré à cette initiative du Centre wallon d’art contemporain La Châtaigneraie (Flémalle, Liège).

RECTO PROJET 2014_Mise en page 1

Saison après saison… et au gré des expositions… le Centre wallon d’Art contemporain « La Châtaigneraie » confirme sa vocation de lieu de promotion pour les jeunes artistes, et sa volonté de créer un lieu de rencontre, de découverte et de sensibilisation.

Dans cet esprit, l’idée est née d’offrir une « vitrine » et, par extension, une « confrontation » aux étudiants issus d’ écoles d’arts – actuellement, l’Académie des Beaux-Arts de Liège – après une sélection établie par un jury de professionnels du secteur.

« Vitrine » … parce que si certains connaissent durant leurs études un parcours, une « reconnaissance » au fil d’expositions, d’autres méritent amplement de sortir du balbutiement que connaît tout artiste en proie à la reconnaissance de son travail.

« Confrontation » … pour les amener à sortir du milieu de formation pour se mesurer à d’autres démarches artistiques ; à monter un dossier de présentation en vue d’une sélection par un jury ; mais aussi et surtout à savoir reconnaître à l’intérieur de leur travail, le talent à exposer et à encourager.

Une première approche vit le jour dans les années ’90 avec la série des «Promotion » qui offrait la part belle à de jeunes artistes issus notamment de La Cambre, E.S.A.P.V.E (Mons), le « 75 », Saint-Luc et l’Académie des Beaux-Arts de Liège. Parmi eux, on relevait Patrick CORILLON, Pascal KOCH, Bouli LANNERS, Christian LUTZ, Pablo GARCIA ou encore Gaël TURINE…

Par la suite, une étroite collaboration s’est tissée avec l’Académie des Beaux-Arts et la première édition « De l’Académie à La Châtaigneraie » se déroula en 2004 et mit à l’honneur les travaux de Carole CATTINI, Martin COSTE, Marie DELEUZE, Yannick FRANCK, Anne PRIORESCHI, Bilge SEHIR, Bruno TAVANO, Sofie VANGOR.

Pour la seconde édition, cette « vitrine » fait étalage des travaux de Véronique CORMAN, Joachim DEL PUPPO, Jenny DONNAY, Benjamin GROVEN, Françoise HARDY, Anne-Cécile LAMBERT, Jean-Louis MICHA, Caroline VANDORMAEL, Marie ZOLAMIAN.

Dans le même esprit, « La Châtaigneraie » ouvrira ses portes en mars 2007 à l’École des Beaux-Arts de Valenciennes avec les travaux des étudiants de Johan Muyle. Cet accueil déboucherait par la suite sur un échange artistique avec des étudiants de l’Académie des Beaux-Arts de Liège.

De la peinture à la vidéo, en passant par la peinture monumentale, la recherche picturale et tridimensionnelle, ou encore, la sculpture… c’est l’ensemble de la diversité et de la richesse de la palette artistique qui est abordée par les étudiants… à (re)découvrir et à suivre.

Exposition « De l'Académie à La Châtaigneraie », édition 2004

novembre 2004

Videographie_atelier_ACA-EXPO-RECTO-D3L’Atelier de vidéographie participe à cette 1re édition en cette année 2004 de cette initiative du Centre wallon d’art contemporain La Châtaigneraie (Flémalle, Liège), qui permet à des étudiants fraîchement diplômés des ateliers de peinture et de vidéograpphie d’accéder à une exposition de qualité professionnelle, un tremplin indéniable pour s’insérer dans la création contemporaine, et par ailleurs très appréciée des jeunes diplômés.

Pour cette 1re édition, les étudiants de l’Atelier sont Bilge Sehir et Bruno Tatvano.

Autres projets pédagogiques

En construction.

Vidéographie Atelier ateliers-aca-b-14-D

Vidéographie Atelier atelier-videographie-IMG_3143-D

Objectif de l'épreuve d'admission de l'Atelier de vidéographie

L’épreuve d’admission de l’Atelier de vidéographie a pour objectif d’estimer les capacités créatrices du candidat dans le domaine visuel et sonore, et en particulier d’évaluer son aptitude à visualiser l’espace, à composer une image, à faire des propositions sonores et d’apprécier la richesse de son imaginaire.

Description de l'épreuve d'admission de l'Atelier de vidéographie pour accéder au Bachelier de
Vidéographie

Pour s’inscrire en Bachelier en Vidéographie, entre autres, le candidat doit réussir une épreuve de dessin (plus d’informations à cette page, à l’onglet Épreuve d’admission) et une épreuve propre à l’Atelier de vidéographie.

• description de l’épreuve d’admission liée à l’Atelier de vidéographie

ll sera demandé au candidat de :

• remplir un questionnaire de connaissances générales et de motivation

• rédiger une critique écrite d’un document visuel et/ou sonore

• un travail individuel à partir d’images fixes (cadrage, composition, plastique et narration).

Un entretien avec un des membres du jury permettra d’évaluer la motivation du candidat et son niveau de culture générale. Il lui sera aussi demandé d’argumenter le travail réalisé lors de l’épreuve.

L’épreuve se déroulera de 8 h 30 à 12 h 30 pendant deux jours maximum et se terminera par un entretien général avec le professeur. Le matériel et les outils seront fournis par l’Atelier, si possible apporter un petit appareil photo numérique (un gsm peut convenir).

• modalité d’organisation de l’épreuve d’admission liée à l’Atelier de vidéographie

En construction.

Description de l'épreuve d'admission de l'atelier de vidéographie pour accéder au Master en
Vidéographie

Pour s’inscrire en Master en Vidéographie, le candidat ne possédant pas de diplôme de Bachelier de transition correspondant, doit réussir une épreuve de dessin (plus d’informations à cette page, à l’onglet Épreuve d’admission) et une épreuve propre à l’Atelier de vidéographie.

• description de l’épreuve d’admission liée à l’Atelier de vidéographie

En construction.

• modalité d’organisation de l’épreuve d’admission liée à l’Atelier de vidéographie

En construction.

Règlement organisant les épreuves d'admission

Une partie des informations précédentes provient du Règlement particulier des études (RPE). Pour des précisions complémentaires, veuillez vous y référer :

- Règlement particulier des études (RPE) : 1re partie : De l’épreuve d’admission (version mars 2014)

Vidéographie Atelier atelier-video-IMG_5810-D1

professeur

chargés d’enseignement

conférenciers grilles

conférenciers hors grilles

Dominique CASTRONOVO

Jérôme MAYER

Ronald DAGONNIER

Mike LATONA

Patrick LEBOUTTE

Anne-Françoise LESUISSE

Technique d’écriture

Bernard SECONDINI

Gestion de plateau

Vidéographie Atelier atelier-video-IMG_5810-D2

Vidéographie Atelier 16.43.18-D

Site de l'Atelier
Sites d'enseignants de l'Atelier

Ronald DAGONNIER

Mike LATONA

Jérôme MAYER

Vidéographie Atelier atelier-video-IMG_5815-D1

Cours artistiques

Dominique CASTRONOVO

Professeur

Vidéographie / atelier

Ronald DAGONNIER

Chargé d’enseignement

Vidéographie / atelier

Professeur

Arts numériques / infographie

Manuel FALCATA

Assistant

Dessin / dessin et moyens d’expression

Benoît FÉLIX

Professeur

Dessin / dessin et moyens d’expression

Laurent IMPEDUGLIA

Professeur

Dessin / dessin et moyens d’expression

Nicolas KOZAKIS

Professeur

Dessin / dessin et moyens d’expression

Mike LATONA

Conférencier grilles

Vidéographie / atelier

Patrick LEBOUTTE

Conférencier grilles

Vidéographie / atelier

Sophie LEGROS

Assistante

Dessin / dessin et moyens d’expression

Anne-Françoise LESUISSE

Conférencière hors grilles

Vidéographie / atelier

Michaël MATTHYS

Professeur

Dessin / dessin et moyens d’expression

Jérôme MAYER

Chargé d’enseignement

Vidéographie / atelier

Jérôme MAYER

Professeur

Image dans le milieu / atelier

Jean-Louis MICHA

Assistant

Dessin / dessin et moyens d’expression

Bernard SECONDINI

Conférencier hors grilles

Vidéographie / atelier

Marie ZOLAMIAN

Assistante

Dessin / dessin et moyens d’expression

Vidéographie Atelier atelier-video-IMG_5807-D

Cours techniques

Ronald DAGONNIER

Conférencier hors grilles

Techniques et technologies / techniques fondamentales [vidéographie]

 François GOFFIN

 Professeur

Techniques et technologies / techniques fondamentales [vidéographie]

Michel VANDAM

Chargé d’enseignement

Écriture / scénario

Claire WAGELMANS

Professeur

Stages (scénographie)

Vidéographie Atelier academie-videographie-IMG_3128-D

Cours généraux

Philippe DELAITE

Professeur

Philosophie / de l’art

Pierre HENRION

Professeur

Actualités culturelles / cinéma

Histoire et actualité des arts / 19e et 20e Siècle

Histoire et actualité des arts / vidéographie

Élisabeth HENRY

Professeur

Actualités culturelles / musique

Vincent NAMOTTE

Professeur

Didactique des disciplines artistiques / arts plastiques, visuels et de l’espace

Daniel SALVATORE SCHIFFER

Professeur

Philosophie / de l’art

Eugène SAVITZKAYA

Professeur

Littérature / générale

Jean-Philippe THONNART

Professeur

Sémiologie / générale

Sandrine TILMAN

Professeur

Littérature / générale

Marie-Dominique ZIEGELS

Professeur

Droit / des artistes

Droit / droit commercial

Vidéographie Atelier atelier-video-IMG_5815-D2