École Supérieure des Arts de la Ville de Liège > Présentation >

Éditions

Présentation

Depuis des décennies, l’École Supérieure des Arts de la Ville de Liège – Académie Royale des Beaux-Arts de Liège, a officié dans l’édition d’ouvrages liés à l’art : catalogues d’exposition, brochures, livres d’art et d’artistes, ouvrages scientifiques, essais, études, monographies, recueils de textes…

Expériences d’apprentissage pour les étudiants, mais aussi volonté de participer au dynamisme artistique et culturel de la région, de donner une visibilité à la création locale, et ainsi de participer à la construction d’une identité artistique régionale, tels sont les objectifs de l’ÉSAVL-ARBAL au travers de l’édition.

Se procurer les éditions de l'ÉSAVL-ARBAL

Les publications des éditions de l’Académie Royale des Beaux-Arts – École Supérieure des Arts de la Ville de Liège ne sont pas présentes dans les circuits commerciaux traditionnels. Coordonnée par le Conseil culturel, elles peuvent être commandées à l’ÉSAVL-ARBAL même à Linda Iglesias (lindaiglesias@hotmail.com).

Bien entendu, tous les livres édités par l’ÉSAVL-ARBAL sont mis à disposition à la Bibliothèque de celle-ci.

Pour être tenu au courant de nouvelles éditions, inscrivez-vous à la newsletter.

« ACTUS IV plateforme d'art performance » » par l'ÉSAVL-ARBAL (2016)

Actus IV Livre-530(60)

Dernier en date, cet ouvrage rendant compte de la manifestation d’Actus IV, co-organisée par Actus, l’asbl Ricochets et par l’ÉSAVL-ARBAL, au sein de cette dernière, pendant une semaine, fin octobre 2015. Plus d’informations à cette page.
De 100 pages, l’ouvrage rend compte de cette semaine intense : la venue d’une dizaine d’artistes performeurs internationaux, les performances, en solo ou collectives, à l’intérieur et dans l’espace publique liégeois, les workshops avec les étudiants, les conférences, la journée d’étude…
Ainsi, à côté de très nombreuses images, tant d’Actus IV que d’autres manifestations liées à la performance artistique, le livre propose une présentation des artistes impliqués dans cette manifestation, de la structure Actus, et un article de fond de Maud Hagelstein, « Comment les artistes performeurs créent-ils du commun ? Polysémie du geste et réceptions multiples » (2016, pp. 74-81).

« La performance est un des champs du possible proposé dans notre ÉSA (École supérieure des Arts), l’organisation d’Actus en son sein non seulement répond pleinement au projet pédagogique de notre École supérieure des Arts, mais entre parfaitement dans les tiroirs artistiques prévus à cet effet.

L’Art Performance est un domaine de la création qui peut donner quelques craintes à nos étudiants peu habitués à se mettre en scène ; vivre durant une semaine avec des artistes, dont la performance, est un des moyens d’expression n’a pu que les enrichir tant sur le plan créatif que sur le plan intellectuel. Prendre la direction de l’Art Performance demande une connaissance de soi et de ses limites en tenant compte du public, en étant conscient que le sectateur non averti sera certainement bousculé dans l’idée qu’il a de la création artistique actuelle. Faire ce choix de la performance amène nos futurs artistes à se remettre en question, la connaissance de soi, de son corps et de son environnement sont des éléments essentiels pour que le travail proposé soit non seulement compris, mais intégré par ceux que l’artiste veut toucher. Oser se montre, oser agir sur soi et sur l’autre est un défi qui va au-delà d’un savoir-faire. Une remise en question constante de l’artiste performeur est le passage obligé pour que la performance ait un sens.

Sens pas toujours compris par le spectateur qui doit aussi remettre en question ses acquis pour pouvoir “entrer” dans la proposition de l’artiste. Les étudiants de l’École supérieure des Arts de la Ville de Liège ont pu durant cette semaine Actus IV découvrir des artistes performeurs de haut niveau et au-delà de la découverte, la rencontre est un élément déterminant pour bine comprendre, dans le cadre de leur formation, la démarche particulière de l’artiste performeur. Cette semaine de rencontres aura permis un questionnement, une compréhension et peut-être de nouvelles ambitions.

L’ÉSAVL-ARBAL tient à remercier toute l’équipe d’Actus IV et de l’asbl Ricochets pour son dynamisme et son travail lui est à noter comme un plus dans la formation artistique de nos étudiants. »

Daniel Sluse
directeur de l’ÉSAVL-ARBAL

« Gerry Mulligan » » par l'ÉSAVL-ARBAL (2013)

Catalogue_MULLIGAN_catalogueCOVER_HR

Dernière édition en date, un ouvrage riche illustré, catalogue de l’exposition du même nom (reportage d’RTC Télé Liège du 10 mars 2014), mais aussi divers concerts organisés par le Conservatoire Royal de Liège.

Pour la première fois éditée, ces dessins, restés quasi inaccessibles et donc méconnus jusqu’alors, étaient pourtant révélateurs d’une facette essentielle de cet artiste, les dessins étant une autre façon d’exprimer son univers musical, tous deux se rejoignant dans le geste.

Outre celle de Patrick Baton, professeur au Conservatoire Royal de Liège et chef d’orchestre, l’ouvrage propose une introduction de Daniel Sluse, directeur de l’ÉSAVL-ARBAL, plus de 150 dessins, la plupart en couleur, et de courts textes et documents bibliographiques.

Manifestation_MULLIGAN_affiche_HR-3

À l’occasion de l’exposition de dessins inédits du célèbre saxophoniste jazz américain Gerry Mulligan (1927-1996) organisée par l’ÉSAVL-ARBAL en 2014, celle-ci a eu l’occasion d’éditer une partie non négligeable de ces travaux plastiques sous forme du catalogue de l’exposition.

Livre_MULLIGAN_catalogueINT_HR-1« L’Académie Royale des Beaux-Arts de la Ville de Liège, en collaboration avec la Gerry & Franca Mulligan Foudation, inc. et le Conservatoire Royal de Liège, est heureuse de présenter cette exposition des dessins inédits de Gerry Mulligan.

Ceux-ci n’ont jamais été montrés au public, c’est donc une première mondiale.

Si la musique et les interprétations de Gerry Mulligan sont bien connues dans le monde du jazz, son œuvre graphique est pour tous une découverte.

Des liens indiscutables se font naturellement entre le grand musicien qu’était Gerry Mulligan et les dessins qui vous sont présentés durant l’exposition et dans ce catalogue, catalogue qui se veut le plus complet possible.

Il sera difficile de parler de Gerry Mulligan en se limitant à son travail graphique, Gerry Mulligan est avant tout un musicien.

En conséquence, l’exposition est illustrée musicalement par une formation de musiciens issus du Conservatoire de Liège (octet).

Vous trouverez en début et fin de catalogue quelques informations relatives aux musiciens qui participent à cet hommage à Gerry Mulligan : Patrick Baton, Chef d’orchestre qui dirigera la soirée du samedi 15 mars en la salle du Conservatoire royal de Liège et Mario Marzi qui sera le saxophoniste de la soirée vernissage du mercredi 12 mars à l’Académie royale des Beaux-arts de la Ville de Liège et au Conservatoire le 15 mars 2014.

Lors du concert au Conservatoire, les étudiants de l’Académie proposeront un mapping des œuvres graphiques de Gerry Mulligan.

Les œuvres symphoniques interprétées au Conservatoire n’ont jamais été présentées en Belgique. Ce sera donc une première belge.

Beaucoup de découvertes lors de ces deux soirées Gerry Mulligan, ce remarquable artiste que tous les amateurs de jazz auraient voulu rencontrer. »

Daniel Sluse
directeur de l’ÉSAVL-ARBAL

Image : Gerry Mulligan, © Jay Meltzer

Edition_gerry-mulligan-new-york-1990-carol-friedman

L’ouvrage, intitulé simplement Gerry Mulligan, de 200 pages, est disponible gratuitement sur simplement demande à l’ÉSAVL-ARBAL.

Les différentes manifestations, concerts, expositions, édition, ont été organisées avec l’aide du The Gerry & Franca Mulligan Foundation.

« The Gerry & Franca Mulligan Foudation est reconnaissante pour cet événement extraordinaire à Daniel Sluse, directeur de l’Académie Royale des Beaux-arts de la Ville de Liège, pour l’organisation de l’exposition en première mondiale des dessins de Gerry Mulligan.

Nos remerciements vont aussi à Steve Houden, directeur, à Patrick Baton, professeur et chef d’orchestre, et aux étudiants du Conservatoire royal de Liège, pour avoir programmé et travaillé des compositions classiques de Gerry Mulligan, qui deviendront une partie de leur répertoire d’études. »

The Gerry & Franca Mulligan Foundation


Catalogue_MULLIGAN_catalogueINT_HR-5

Catalogue_MULLIGAN_catalogueINT_HR-4

« Calligraphie » par l'ÉSAVL-ARBAL (2013)

Caligraphie est un ouvrage réalisé et édité en 2013 par l’ÉSAVL-ARBAL. En 52 pages, il propose les œuvres calligraphiques inédites en Europe de six artistes chinois : Yi Sun, Yong Sun, Yuehua Song, Warmin Sun, Hengyu Leng, Hailin Huang. Chaque artiste est présenté et accompagné de la reproduction d’une dizaine de ses œuvres.

Le livre est disponible gratuitement à la demande à l’ÉSAVL-ARBAL.

« Joseph Louis » par l'ÉSAVL-ARBAL (2013)

Manifestation_LOUIS_catalo_COVER_2013_HR-D

Catalogue_LOUIS_catalo_INT_2013_HR-1« Joseph Louis a fait ses études artistiques à l’Académie des Beaux-arts, y a été professeur de dessin pour finir par la diriger tout cela sur un demi siècle.

L’Académie Royale des Beaux-arts a pris une place importante dans la vie de Joseph Louis et on peut le comprendre, c’était devenu sa seconde résidence, oserai-je dire, sa deuxième famille. Apprécié de ses collègues et de ses étudiants, il pensait art, il pensait sensibilité, il prenait la formation des étudiants comme étant une joie, une nécessité pour l’avenir de l’humanité ; c’était devenu plus important que tout.

Lui rendre hommage aujourd’hui, dans ce bâtiment qui l’a vu grandir, réfléchir à la formation artistique des jeunes pour finir par diriger cette merveilleuse école d’art semble être d’ une logique indiscutable.

La place du dessin dans notre Académie ne serait pas ce qu’elle est sans lui, il s’est « battu » pour lui, pour qu’on le reconnaisse comme discipline artistique à part entière et aujourd’hui, le dessin à l’Académie a pris un essor particulier, ce dont nous sommes tous fiers.

Joseph Louis a fait une longue route dans cette école, il me semble que faire un bout de chemin avec lui pendant le temps de son exposition ne peut être que légitime.

La boucle serait-elle bouclée pour autant ? Je ne pense pas.

Joseph Louis fait partie de ces jeunes artistes des années 50-60, ce groupe d’artistes attachants, (Brasseur, Gasquis, Monzée, Willemsen…) préoccupés par l’avenir de la création artistique liégeoise. C’est avec ce regard qu’il faut appréhender cette exposition en tentant de ressentir les tourments de l’artiste, son évolution et sa démarche.

Demain ou après, Joseph Louis aura la place à laquelle chaque artiste a droit, il occupera les cimaises de nos musées et non plus leurs réserves et sera un des témoignages de la vitalité de la création artistique liégeoise de cette époque.

En ce temps de crise que vit notre société en ces années 2000, l’Académie des Beaux-arts se doit d’aller de l’avant en n’oubliant pas l’apport de tous les professeurs qui ont travaillé sans compter à son développement. Les vieux murs de notre Académie s’en souviennent et nous rappellent au jour le jour que des hommes et des femmes ont donné tout ce qu’ils avaient en eux pour maintenir son “aura”.

En passant par Joseph Louis, qu’ils en soient tous remerciés ici. »

Daniel Sluse
directeur de l’ÉSAVL-ARBAL

Image : Joseph Louis, © L. Vasier

L’exposition de peintures et de dessins, intitulée Joseph Louis, organisée par l’ÉSAVL-ARBAL en son sein, en janvier et février 2013, a été accompagné par l’édition d’un catalogue du même nomUn double hommage à l’homme qui a été étudiant, professeur puis directeur de l’ÉSAVL-ARBAL, et aussi artiste plasticien accompli, suite à sa disparition en 2011.
L’ouvrage a été réalisé par l’ÉSAVL-ARBAL. En 56 pages, il propose de mutliples reproductions couleurs des œuvres de Joseph Louis, accompagnées d’articles de personnes qui l’ont connues et travaillées avec lui.

« Du beau au sublime dans l'art » par Daniel Salvatore Schiffer (2012)

Livre_DUBEAUAUSUBLIME_cover_2012-2

2012 voit la parution de Du beau au sublime dans l’art. Esquisse d’une métaesthétique, par Daniel Salvatore Schiffer, professeur de philosophie au sein de l’ÉSAVL-ARBAL L’ouvrage est co-édité par les éditions L’Âge d’Homme et les éditions Académie Royale des Beaux-Arts – École Supérieure des Arts de la Ville de Liège.

Le livre a intégré le réseau commercial, mais à ce jour, cette 1re édition est épuisée.

Le livre reste, et nous pensons particulièrement aux étudiants, disponible via les Bibliothèques de l’ÉSAVL-ARBAL et des Chiroux (Liège).

Livre_SCHIFFERconference 2012_HR-1

« Hsiao Chin » par l'ÉSAVL-ARBAL (2011)

Catalogue_HSIAO_CHIN_catalo_-_Cover_HR

L’ouvrage présente des articles d’Eugène Savitzkaya et de Daniel Salvatore Schiffer. Il a été édité à l’occasion d’une exposition de l’artiste au sein de l’ÉSAVL-ARBAL, en sa présence. Plus d’informations à cette pageVoir le reportage d’RTC Télé Liège du 4 octobre 2011.

Catalogue_HSIAO CHIN catalo - Interieur_HR-2

Catalogue_HSIAO CHIN catalo - Interieur_HR-1« La rentrée académique de l’Ecole Supérieure des Arts de l’Académie Royale des Beaux- Arts est toujours un moment important tant pour les professeurs que pour les futurs étudiants. Ces jeunes qui s’inscrivent dans un cursus axé sur la créativité s’engagent sans bien trop le savoir dans des études qui vont leur demander un travail intense chargé de sérieux et d’investissements mais aussi de grands moments de bonheur aussi bien dans les divers cours généraux que dans les cours artistiques.

Nous avons cette année choisi de présenter l’oeuvre de HSIAO CHIN, artiste chinois très complet qui nous proposera un aperçu, avec cette rétrospective, de son cheminement artistique.

Cette exposition riche en surprises, en dehors du fait qu’elle présente un homme aux multiples facettes, donnera également à voir aux étudiants de l’Ecole Supérieure des Arts une palette de possibles.

Construire son cheminement artistique demande beaucoup de travail, de réflexion et de « sens ». Nous en avons la matérialisation ici, avec Hsiao Chin.

Ce catalogue se veut donc également didactique.

Je remercie particulièrement Monsieur Pierre Stassart, Echevin de l’Instruction publique, pour son soutien infaillible sans lequel ce type d’évènement ne serait pas réalisable, Monsieur Jean Pierre Hupkens, Echevin de la Culture pour sa collaboration précieuse, madame Françoise Safin, conservatrice pour ses réels talents de commissaire d’expositions, Monsieur Eugène Sawitzkaya pour son poème sur Hsiao Chin, Monsieur Daniel Salvatore Schiffer pour sa présentation de l’oeuvre de Hsiao Chin, et Monsieur Patrick Piquard, graphiste, pour sa disponibilité.

Le présent catalogue est une trace du passage de Hsiao Chin à Liège, un document de référence pour nos étudiants et une découverte pour celles et ceux qui n’auraient pas eu le bonheur de visiter l’exposition.

Je vous souhaite à toutes et tous une excellente année académique 2011-2012. »

Daniel Sluse
directeur de l’ÉSAVL-ARBAL

Image : Hsiao Chin, © Gianni Ummarino

Catalogue_HSIAO CHIN catalo - Interieur_HR

Autres éditions

En construction.