École Supérieure des Arts de la Ville de Liège > Manifestations >

Galerie des beaux-arts

Manifestations organisées au sein de la Galerie des beaux-arts

FUGACITÉcarré-800(80)

EXPOSITION
Mai 2016

L’ÉSAVL-ARBAL organise l’exposition « Fugacité », au Cercle des Beaux-arts de Liège

« “Fugacité”, c’est un instant partagé par quatre étudiants (1e Master) de l’Atelier de Peinture de l’ÉSAVL-ARBAL, au sein duquel chacun évolue côte à côte en développant des univers différents.
C’est un instant défini dans la cité pour présenter une sélection d’œuvres qui révèlent des points de vue et surtout des expériences où chaque élément qui constitue l’essence de la peinture est exploré : du support à la couleur, en passant par le cadrage, le geste, le sujet. L’exposition est l’occasion de faire cohabiter ces recherches en dehors de l’espace de l’atelier et de construire un dialogue à partir de ce qui semble les séparer tant elles sont propres à chacun des étudiants.

“Fugacité”, c’est l’impression d’un moment dans l’Atelier de Peinture, un instantané de ce qui se réalise ici aujourd’hui mais qui, alors que les gestes sont posés, évolue déjà imperceptiblement vers autre chose. » Céline Eloy

« Fugacité », une exposition organisée par l’ÉSAVL-ARBAL au Cercle des Beaux-Arts (Liège), à partir d’une proposition de Céline Eloy. L’exposition propose des peintures d’étudiants en 1re Master en Peinture : Martin Chaumont, Élodie Dewit, Julien Janssen, et Jean Pirotte. Présentation :

Martin Chaumont
Martin Chaumont s’intéresse à la notion de fragment qui peut être induite par l’espace prédéfini de la toile. « Le cadrage et les points de vue inhabituels, qui sèment parfois le doute de l’endroit et du sujet qui est peint, font chacun partie intégrante de ma recherche. La peinture devient alors un jeu entre sujets, cadrages et formats, suscitant une réflexion sur le choix de ces données. Naît alors la possibilité de rencontre d’une œuvre à une autre. »

Élodie Dewit
« Comment peut-on avoir un regard nouveau sur la banalité des objets qui nous entourent au quotidien ? », telle est la question posée par Élodie Dewit. Par le choix du sujet, du cadrage et du format, elle nous amène à observer et percevoir les objets autrement que pour leur fonctionnalité. Ainsi ce qui habituellement s’imprègne sur la rétine pour en disparaître aussitôt acquiert, dans son œuvre, une sensibilité tout autre.

Obule
Obule (Julien Janssen) travaille essentiellement sur le jeu de composition entre formes, couleurs et support. Créant à partir d’une ébauche minimaliste, il développe un travail évolutif sur le monde de l’improvisation et de la réflexion afin que couleurs et formes se répondent et que surgisse de cette association une autre perception de l’œuvre.

Jean Pirotte
S’intéresse à la couleur et à la matière, Jean Pirotte élabore une technique proche du dripping. Hasard et geste s’y associent pour créer des atmosphères particulières dans lesquelles l’expérience visuelle prévaut.

L’exposition se tiendra donc au Cercle des Beaux-Arts, rue Sœurs-de-Hasque, 1B, Liège 4000. Vernissage le mercredi 25 mai 2016, dès 18 h. L’exposition se déroulera du 26 mai au 4 juin 2016, du jeudi au samedi 14 h à 18 h.

201801-ECOBIOGRAPHY-MAGDA-ACADEV-NEWSLETTER-530(80)

CONFÉRENCE / RENCONTRE
Janvier 2018

Magda Amarioraei, diplômée de l’ÉSAVL-ARBAL,expose au sein de la Galerie des beaux-arts

Après plusieurs formations artistiques, dont un Master en Peinture à l’ÉSAVL-ARBAL (2011), Magda Amarioarei (site personnel) propose un bilan de son parcours artistique d’une petite dizaine d’années, à la Galerie des beaux-arts. Anciennement Cercle des beaux-arts, elle est passée sous ce nouveau nom depuis qu’elle est gérée un moitié de l’année par l’ÉSAVL-ARBAL.
Cette exposition monographique, Ecobiographie, se déroule du 18 janvier au 3 février 2018. De 20 pages, un catalogue, édité par l’ÉSAVL-ARBAL, accompagne cette exposition. Il contient de multiples reproductions picturales, et un texte introductif d’André Delalleau. Extrait :

« Elle peint, c’est indéniable.
Une obstination.
Le résultat est coloré, fluide, les formes baroques évoquent la nature des rivières ou des nuages, des flots, des sous-bois, des structures et rhizomes organiques (…).
L’observation se prolonge, l’évocation de ce monde réel ou féérique s’embrume. La peinture devient autonome. Des lignes, des surfaces créent des espaces abstraits et brisés, non naturalistes. Elle est ambiguë, douce et violente, sensible, quoiqu’insécurisante.
Dois-je regarder abstrait ou me raconter des histoires d’elles ayant suivi l’artiste, de sa Roumanie natale jusqu’à nos contrées, enfuies de leurs contes ancestraux et surgissant de ces brindilles et lichens ? »

201802-BIP-ACADEV-NEWSLETTER-530(80)

EXPOSITION
Février 2018

La Galerie des beaux-arts (ÉSAVL-ARBAL) expose dans le cadre de la Biennale de l’image possible 2018 « Ni ceci, ni cela »

Nouvelle exposition pour la Galerie des beaux-arts, le nouvel espace d’exposition de l’ÉSAVL-ARBAL, présenté à cette page. Cette fois-ci en collaboration avec la Biennal de l’image possible (Liège).
L’ÉSAVL-ARBAL est en effet partenaire de cette manifestation de l’image sous toute ces formes contemporaines à caractère internationale, une des plus importante en matière d’arts plastiques de Liège. Une des participations de l’ÉSAVL-ARBAL consiste à proposer via sa Galerie des beaux-arts un exposition de deux diplômés en Peinture : João Costa Leal et Charles-Henry Sommelette. Intitulée Ni ceci, ni cela, elle est la première exposition d’envergure pour João Costa Leal.
Comme à son habitude, l’ÉSAVL-ARBAL accompagne cette exposition d’un catalogue. Extrait des de 16 p. :

« João Costa Leal est un artiste en reconversion qui course les limites de la transcendance. Les souterrains dans lesquels il architecte de transpercer la versalité de ses rapports de forme, cherchant le vide esthétique, sont des morceaux tombés de ses ailes. La peinture, le point de contact. João boit des pierre. Ses installations représentent des tentatives d’être mis à nu et de comprendre, entendez par là prendre avec, le chemin vers l’autre – du bout des doigts, l’enfance entre les mains : La vie sans but, ce grand soleil brûlant. Le vol perdu de l’oiseau toujours étranger.

On n’enterre par les arbres qui tombent. L’état de grâce nous est définitivement aveugle. Une marchandise. Nos larmes sont sèches comme dans une Formule 1. »

« Charles-Henry Sommelette est un jeune peinture (1984) ardennais, qui considère justement que ses plus belles sources d’inspirations sont dans l’univers qui l’entoure. Qu’il s’agisse de peintures sur toiles de petit format ou de très grands fusains sur papier, la nature est là, présente révélant des blessures urbaines et toutes porteuses de ce “rumble” lynchien qui rend son travail si porteur de transcendance. La banalité des choses se pare dans son travail d’un sens du sacré qui nous ramène à un panthéisme primitif. » Michel Dubois.

Vernissage ce vendredi 16 février 2018, à partir de 19 h. Exposition accessible du 17 février au 1 avril.
Cette exposition est organisée en collaboration avec le Centre culturel les Chiroux, organisateur de la Biennal de l’image possible.

Plus d’informations :
Page de présentation de l’exposition sur le site de la Biennale de l’image possible 2018

32162689_2090942304510298_4400247295296143360_o-1000

EXPOSITION / PEINTURE
Mai 2018

Avec cette exposition à la Galerie des beaux- arts, l’ÉSAVL-ARBAL rend hommage à deux de ses enseignants, Patricia Bastin et Pierre Pétry, disparus récemment

Patricia Bastin et Pierre Pétry ont tous les deux été enseignants au sein de l’Académie Royale des Beaux-Arts. Enseignants, mais aussi artistes. Hélas, ils nous ont quittés récemment. L’ÉSAVL- ARBAL a voulu ainsi leur rendre un hommage en organisant cette exposition au sein de la Galerie des beaux-arts (nouvel espace d’exposition de l’ÉSAVL-ARBAL).

Extrait du catalogue, au sujet de Patricia Bastin, sous la plume d’Aurélie Bastin :
« Le fil rouge (et noir) du travail de Patrica Bastin-Andrien est invisible, imperceptible. Il possède de multiples visages, contours, significations. Car il tient de l’exploration, de la recherche du sens et de nouvelles formes d’expression, au grès des techniques et des matériaux utilisés, en lien avec le vécu de l’artiste. “L’art est fondamentalement une manière de synthétiser ce que l’on vit, de lui donner une forme qui lui permette une réflexion distanciée, à l’extérieur de soi.”
Traverser le temps, enjamber les siècles et marquer son époque, tel est le rêve de beaucoup d’artistes. Amener à réfléchir autrement, provoquer l’étonnement, l’émerveillement, l’introspection, l’ouverture aux autres et à soi… C’est en cela, et en cela seulement, que se mesure la valeur de l’Art. » Aurélie Bastin

Extrait du catalogue, au sujet de Pierre Pétry, sous la plume de Philippe Delaite :
« Chez Pierre, s’il est question du monde animal, il est surtout question d’humanité. De profonde et de subtile humanité. Plutôt que le signe d’une volonté réductrice, ou d’une solution un peu rapide, pour ranger les hommes dans des catégories, l’association homme – animal chez Pierre est bien davantage la marque d’une particulière – et peu commune – attention aux hommes eux-mêmes. Sous ces airs d’amuseur d’enfants en mal de rêves, Pierre, avec son humour et sa réserve, nous murmure quelque chose qui parle de nous. oui, de nous et ce même s’il avoue un peu vite, comme pour s’en excuser, peindre et sculpter les animaux. Le chemin peut paraître détourné – par pudeur et par discrétion, par élégance aussi – et la méthode surprend sans doute, mais, bien que les apparences du jeu soient trompeuses, c’est de nous qui parle. » Philippe Delaite

Le vernissage est programmé ce mardi 15 mai 2018, à partir de 18 h. L’exposition aura lieu du 16 mai au 1 juin 2018. Elle s’accompagne d’un catalogue. La Galerie des beaux-arts se trouve rue Soeur-de-Hasque, 1a, Liège (à deux pas du Théâtre de la Place et de l’Université).

IMG_6976-530(80)

CONFÉRENCE / SCULPTURE
Janvier 2019

Exposition pour le workshop « Ouverture », de la Semaine blanche 2019 de l’ÉSAVL-ARBAL

La Semaine blanche édition 2019 de l’ÉSAVL-ARBAL a eu lieu du 21 au 25 janvier 2019. Dans ce cadre, le workshop interdisciplinaire, Ouverture, organisé par l’atelier de Peinture (André Delalleau et Marie Zolamian, enseignants en Master en Peinture), programme une exposition de ses travaux, exposition intitulée Enclôture, ce mercredi 30 janvier 2019, de 16 h à 21 h, à la Galerie des beaux-arts (rue Sœurs-de-Haques, 1a, Liège).

thumbnail_201901-HANDICAP-NEWSLETTER-960

WORKSHOP / EXPOSITION / ILLUSTRATION
Février 2019

Après le livre, voici l’exposition « C’est quoi pour toi le handicap ? », organisée par Altéo et l’ÉSAVL-ARBAL

Début 2019, à l’initiative d’Altéo Liège-Huy-Waremme, avec la collaboration de l’ÉSAVL-ARBAL (site), a été édité un livre d’illustrations sur la thématique du handicap, réalisé par les participants aux ateliers artistiques du CESAHM (site) et les étudiants des ateliers de Bande dessinée et d’Illustration de l’ÉSAVL-ARBAL.

« “C’est quoi, pour toi, le handicap ?” est un projet de rencontres artistiques inclusives, qui a réuni un groupe d’étudiant(es) en Illustration de l’École supérieure des arts de la Ville de Liège – Académie royale des beaux-arts de Liège, et un groupe d’adultes en situation de handicaps divers (mental, intellectuel, physique et/ou sensoriel). À la suite de ces rencontres, chaque étudiant(es) a réalisé une illustration racontant son ressenti quant aux échanges vécus ainsi que sa représentation personnelles du handicaps et/ou de la différence au sens large. C’est suite à ce projet de rencontres inclusives que le livre “C’est quoi, pour toi, le handicap ?” est né » (Altéo).

Après ce livre, voici l’exposition du même nom. Elle est organisée par l’association Altéo en partenariat avec l’atelier d’Illustration de l’ÉSAVL-ARBAL. Elle propose au visiteur des œuvres réalisées par les participants aux ateliers artistiques du CESAHM et les étudiants de l’atelier d’Illustration, que ce soit dessin, peinture…. L’exposition va au-delà de la présentation des illustrations présentes dans l’ouvrage, pour proposer de nouvelles productions, et surtout, une mise en espace qui ajoute une nouvelle expressivité à ces productions artistiques et une nouvelle manière de les apprécier. L’exposition se déroule à la Galerie des beaux-arts, le nouvel espace d’exposition de l’ÉSAVL-ARBAL, du jeudi 15 février au 1er mars 2019. Plus de précisions sur cette exposition auprès de Linda Iglesias, responsable des relations publiques de l’ÉSAVL-ARBAL (lindaiglesias@hotmail.com, 0497 18 22 39).
Accompagnant l’exposition, outre l’ouvrage, un catalogue d’une trentaine de pages reprenant de nombreuses et riches pistes d’exploitation pédagogique pour enfants autour de la sensibilisation au handicap, à l’acceptation de la différence, au vivre ensemble… Ce catalogue est édité part Altéo Liège-Huy-Waremme, avec le soutien des Mutualités chrétiennes, la Ville de Liège, de Wallonie Familles Santé Handicap AVIQ et le Secteur Culture de la Province de Liège.

201903-GRAVURE-2121_corr-D_Page_1-D-1100(60)

201903-GRAVURE-2121_corr-D_Page_1-D-2-1100

EXPOSITION / GRAVURE
Avril 2019

La Galerie des beaux-arts accueille « Sortis du cercle », une exposition initiée par l’atelier de Gravure de l’ÉSAVL-ARBAL

La Galerie des beaux-arts, le nouvel espace d’exposition de l’ÉSAVL-ARBAL, accueille l’exposition de travaux d’étudiants de Master en Gravure / Images imprimées de l’ÉSAVL-ARBAL, à l’initiative de l’atelier de Gravure et ses deux enseignantes, Maria Pace et Sofie Vangor. Les étudiants exposants, Naïm Barbach, Romain Burtin, Floriane Soltysiak, Roberta Sucato, Mathilde Vandenbussche, Daphne Xiuyuan Zhang, sont issus de 2e année Master Spécialisé et exposeront une partie de leurs recherches dans le champs de l’image imprimée contemporaine, sous le titre de Sortis du cercle. Présentation du travail de deux étudiants (extraits du catalogue accompagnant cette exposition) :

Floraine Soltysiak : « Le travail de Floriane Soltysiak trouve sa cohérence dans une approche similaire de l’espace et du temps. Dans son installation “Le Foyer”, elle nous positionne en voyer démesuré. L’œil dans la serrure.
Il est question d’images intimes logées dans des maisons aux apparences neutres. De grandes histoires nichées dans de petites maisons. Par analogie, Floriane nous invite à questionner la complexité de nos mondes intérieurs, de nos apparences communes à nos âges singulières. À la manière d’un Georges Perec et son chef d’œuvre “La vie, mode d’emploi”, elle étale sa série méthodiquement sans jamais s’échapper des contraintes liées à son médium.
Son autre travail, “Les anciennes grandeurs”, figurent des bateaux échoués. Gravés dans une multitude de places qu’elle ré-assemble au mur comme la trace d’un passé perdu. C’est le “Bateau ivre” de Rimbaut qui ressurgit face à nous ou peut-être même, l’épave de l’Askoy II, lâchement abandonné par Brel. Poétique et désuétude de bateaux échoués. Autour des gravures impressionnantes, il y a un travail photographique. Ce dernier tend, par son approche répétée et foisonnante de détailles, à documenter son univers quelque peu mélancolique. L’ensemble s’impose à nous avec le sentiment fidèle et obsédant de nos propres fragilités. » François Goffin

Roberta Sucato : « Le temps est lui-même inconsistant, comment est-il possible de l’imprimer, de graver dessus ? Peut-il devenir un objet de la gravure ? Comment oublier la table à spirale de Mario Merz, débordante de fruits et de légumes ? Arte posera – tradition italienne. Le travail de Roberta Sucato prend forme dans l’élaboration et au travers de la représentation des objets, phénomène du temps qui passe exalte la stupéfiante banalité. Nouveaux cycles, mutants et destinés à la mort sont remis en question. Il n’y a pas une ombre macabre mais poésie absolue de l’objet, ressemble presque à un rituel d’origine sacrée s’inscrivant dans la tradition populaire, geste noble qui accompagne la pomme dans le passage du temps. » Sandro Fieno

Le vernissage de l’exposition aura lieu le mercredi 13 mars 2019 à 18 h. L’exposition sera accessible du 14 mars au 6 avril 2019.

SELCUK---invitMail-1031x2144(80)

EXPOSITION / PEINTURE / DESSIN / ÉCRITURE POÉTIQUE
Avril 2019

Nouvelle exposition à la Galerie des beaux-arts, avec la collaboration d’Espace 251 Nord

Du 4 au 17 mai 2019, la Galerie des beaux-arts propose une exposition de l’artiste plasticien et performeur liégeois Selçuk Mutlu. Intitulé Stillllife, cette exposition est organisée avec le soutien d’Espace 251 Nord (site). Dans ce cadre sera présenté un recueil de notes poétiques de Selçuk Mutlu, intitulés Seuls, emplis de ciels et d’air (deuxième probabilité).
La Galerie des beaux-arts est un des espaces d’exposition de l’ÉSAVL-ARBAL. Elle est située au centre de Liège, rue Sœurs-de-Hasque, 1A. Plus d’informations auprès de Linda Iglesias, responsable des relations extérieures de l’ÉSAVL-ARBAL (+32 497 18 2239, lindaiglesias@hotmail.com).

58883109_2337545416516651_8624791163594866688_o-1280x469(80)

outOfAca_gravure_illu-1100x1556

EXPOSITION / GRAVURE
Juin 2019

Dans le cadre d’OutOfAca 2019 ÉSAVL-ARBAL, Naïm Barbach et Xiuyuan Zhang exposent à la Galerie des beaux-arts

La Galerie des beaux-arts participe à Out of Aca 2019 ÉSAVL-ARBAL, en présentant les travaux de Naïm Barbach et Xiuyuan Zhang. Tous les deux présentent leur travaux de fin de Master spécialisé en Gravure. Le vernissage aura lieu le vendredi 14 juin 2019, à 18 h. L’exposition sera accessible du mercredi 12 au dimanche 23 juin. La Galerie est située rue Sœurs-de-Hasque, 1a, Liège.

LequipeDuJour_Invit_ok_mail-530x357

LequipeDuJour_Invit_ok_mail-2-530x395

EXPOSITION
Décembre 2019

« L’équipe du jour », la nouvelle exposition de la Galerie des beaux-arts de l’ÉSAVL-ARBAL

L’équipe du jour est une exposition organisée par la Galerie des beaux-arts. Cette galerie est le deuxième espace d’exposition de l’ÉSAVL-ARBAL. L’exposition regroupe la majorité des enseignants-artistes de l’ÉSAVL-ARBAL. Ils sont ainsi plus d’une trentaine à proposer leur œuvre propre à leur discipline artistique.
L’exposition, première de la saison 2019-2020, se tient donc à la Galerie des beaux-arts (Liège), du 5 au 21 décembre 2019 et du 8 au 11 janvier 2020. Le vernissage aura lieu le mercredi 4 décembre 2019.

58883109_2337545416516651_8624791163594866688_o-1280x469(80)

82985418_570355910482822_4007976833956970496_o

EXPOSITION / ARTS NUMÉRIQUES
Janvier 2020

Les arts numériques de l’ÉSAVL-ARBAL s’exposent à la Galerie des beaux-arts

Depuis plusieurs années officie au sein de l’ÉSAVL-ARBAL un cours d’Arts numériques, à visé transdisciplinaire et animé par Ronald Dagonnier, un artiste-enseignant qui pratique l’art numérique depuis de nombreuses années. Régulièrement, les étudiants de ce cours exposent leurs travaux. C’est encore le cas avec cette exposition à la Galerie des beaux-arts. Cet espace d’exposition propre à l’ÉSAVL-ARBAL permet à ses étudiants de concevoir une exposition à caractère professionnel, de A à Z.
Plus d’une dizaine d’étudiants, toutes Options confondues, présentent ainsi une panoplie de technologies aussi diverses que leur discipline artistique source : Coralie Chudeau, Roberto Calopietro, Guillaume Crépin, Gianni Frittitta, Julia Hazée, Bastien Hardy, Iloo Léna, Mathieu Lecerf, Barbara Linon, Gaëtane Lorenzoni, Isabelle Petit, Quentin Putzens, et Matthieu Venanzi.
Le vernissage aura lieu le mercredi 29 janvier 2020, dès 18 h. L’exposition est accessible du jeudi 30 janvier au samedi 15 février 2020, de 15 h à 18 h.

2020-PROMOTION-TENDRESSE-CARTON-1015-VF-1-530x719

Exposition écourtée à ce vendredi 13 mars 2020

ÉDITION / VIDÉOGRAPHIE
Février 2020

Zoé Médard, diplômée de l’ÉSAVL-ARBAL, curatrice de l’exposition « Promotion tendresse »

Dans sa volonté de faire de son deuxième espace d’exposition (à savoir la Galerie des beaux-arts), non seulement un outil d’apprentissage, mais un outil d’insertion socio-professionnelle artistique, l’ÉSAVL-ARBAL propose une exposition dont la curatrice est Zoé Médard. Cette artiste diplômée de Master approfondi en Vidéographie de l’ÉSAVL-ARBAL a réuni quatre jeunes artistes, dont Mikaïl Koçak, diplômé en Master en Publicité à l’ÉSAVL-ARBAL, pour une exposition, intitulée Promotion tendresse. Elle se déroulera du 21 février au 18 mars 2020. Vernissage le jeudi 20 février.

Logo_(1)_ESAVL-ARBAL-530-2

Exposition reportée à une date ultérieure

ÉDITION / VIDÉOGRAPHIE
Février 2020

Une exposition monographique de Jo Rome comme nouvelle exposition à la Galerie des beaux-arts

La Galerie des beaux-arts, espace d’exposition de l’ÉSAVL-ARBAL, organise une exposition monographique de Jo Rome, artiste peintre liégeois de renom, par ailleurs diplômé de l’ÉSAVL-ARBAL depuis dizaines d’années (site personnel).

« Cet ancien professeur de l’ÉSAVL-ARBAL occupe une place de choix dans le paysage contemporain de la peinture belge. Mais la portée de ce peintre ne se limite pas à une école. Avec Jo Rome, vous voici à présent “ailleurs”, à la lisière, entre rêve et réalité, entre vie et mort, dans un monde qui reflète le visage de l’artiste, qui constate qu’il ne peut répondre à ces deux questions “pourquoi sommes-nous ici ?” et “vers où allons-nous ?” » (Lucien Rama, critique d’art, avril 2006).

Cette exposition est organisée entre autres à l’occasion de la parution aux éditions de la Province de Liège, d’un livre monographique sur Jo Rome, dont l’un des auteurs, Philippe Delaite, est professeur honoraire en Histoire de l’art à l’ÉSAVL-ARBAL.
L’exposition se déroulera du 26 mars au 11 avril 2020 (du mercredi au samedi, de 14 h à 18 h). Le vernissage aura lieu le mercredi 25 mars à 18 h. La Galerie des beaux-arts se situe au centre de Liège, à quelques pas du Théâtre de Liège et l’Université de Liège, préciséement rue Sœurs-de-Hasque 1a.

D'un-commun-Accord-v7-530x750-45

EXPOSITION / SCULPTURE
Mai 2021

L’atelier de Sculpture de l’ÉSAVL-ARBAL expose à la Galerie des beaux-arts

Les étudiants de l’Option de Sculpture de l’ÉSAVL-ARBAL, Charles Chapelle, Hugo de Briey, Justine De Raikem, Antonin Doppagne, Serena Fernandez Garcia, Gianni Frittitta, Siméon Hillewaert, Rachel Kinable, Marin Mabille, Isabelle Petit, et Elisabetta Selleri, organisent une exposition collective à la Galerie des beaux-arts (Liège), sous l’intitulé D’un commun accord.
L’exposition aura lieu le jeudi 20 mai 2021, de 15 h. à 21 h. 30, et le vendredi 21 mai 2021, de 10 h. à 15 h. La Galerie des beaux-arts est située rue Sœur-de-Hasques, 1/B, Liège.

CARACAS_01-980x980-530x530

EXPOSITION / PHOTOGRAPHIE
Septembre 2020

Au travers de sa Galerie des beaux-arts, l’ÉSAVL-ARBAL participe à la Biennale de l’image possible 2020

Dans la région liégeoise, cette Biennale de l’image possible constitue le rendez-vous artistique de l’année en matière d’images, plutôt fixes, mais aussi en mouvement, dans le cadre des arts plastiques, visuels et de l’espace :

« Fenêtre ouverte sur toutes les formes d’images, BIP est une manifestation qui explore les possibles à travers la photographie et les arts visuels. C’est aussi un événement d’envergure internationale, citoyen, activiste et participatif. BIP réuni des artistes belges et étrangers, elle implique toutes les générations. » (BIP 2020).

Comme cela a déjà été le cas par le passé, l’ÉSAVL-ARBAL soutient d’une manière ou d’une autre cette manifestation phare de Liège. Pour cette édition 2020, l’ÉSAVL-ARBAL met à disposition de la Biennale son espace d’exposition la Galerie des beaux-arts.
Ainsi, c’est l’artiste photographe Bertrand Cavalier (site personnel) qui occupera les lieux, avec une photographie alliant à la fois recherche plastique et démarche documentaire, dans la plus pure tradition d’un Bresson ou Doineau.
L’exposition démarre dès le 19 septembre 2020, du mercredi au dimanche, de 13 h à 18 h :

Réservation obligatoire à
galeriedesbeauxarts@intra-esavl.be

Avec, cela s’entend, application des mesures sanitaires dans le cadre de la lutte contre l’épidémie de coronavirus.
Première exposition pour cette nouvelle saison 2020-21 pour la Galerie des beaux-arts. De nombreuses expositions sont prévues tout le long des prochains mois. La Galerie est animée par Linda Iglesias (responsable des relations extérieures à l’ÉSAVL-ARBAL, l.iglesias@intra-esavl.be). La Galerie est située au centre même de Liège, à quelques secondes du Théâtre de Liège ou de l’Université, mais aussi juste à côté d’un complexe de parking payant, permettant ainsi une facilité et une rapidité d’accès à la Galerie, et ce, à tout moment. Au plaisir de vous y rencontrer.

Plus d’informations :
Page de présentation de l’exposition Bertrand Cavalier au sein de la Galerie des beaux-arts, sur le site de la Biennale de l’image possible 2020
Site de la Biennale de l’image possible 2020

shuffle-crossed-arrows-couple-530x530

EXPOSITION / MULTIDISCIPLINARITÉ
Janvier 2021

Dans le cadre de la Semaine blanche 2021, se tient l’exposition « Fragiles quotidiens » à la Galerie des beaux-arts

La Galerie des beaux-arts, espace d’exposition de l’ÉSAVL-ARBAL, reprend du service après plusieurs semaines de fermeture, avec l’exposition Fragiles quotidiens.
Cette exposition est l’aboutissement d’un workshop animé par Alain Bornain, organisé par l’atelier de Peinture, et ce, dans le cadre de la Semaine blanche 2021 de l’ÉSAVL-ARBAL.
La Semaine blanche, c’est une semaine de workshops pluridisciplinaires, ouverts à des étudiants de tous niveaux et Options confondues. En cette année de pandémie, la Semaine blanche a été limitée à un workshop, celui animé par Alain Bornain.
Son workshop a questionné les recherches et les productions artistiques dans un souci d’échanges et de pratiques interdisciplinaires, s’adaptant ainsi aux réalités de la création artistique d’aujourd’hui. Avec pour thématique fragiles quotidiens, le workshop s’est inscrit dans une volonté de métissage et de pratiques plurielles. Huit étudiants s’y sont inscrits : Lulduz Batdalova (Bloc 3 Master en Peinture), Antonin Doppagne (Bloc 1 Master en Sculpture), Noémie Fisette (Bloc 3 Bachelier en Peinture), Anne-Sophie Fontenelle (Bloc 1 Master en Peinture), Chuting Huang (Bloc 3 Bachelier en Illustration), Bérénice Joëssel (Bloc 1 Master en Gravure), Anne-Cécile Neycken (Bloc 1 Master en Peinture) et David Vieutemps (Bloc 2 Master en Gravure).
Débutant ce lundi 18 janvier 2021, le workshop se clôture ce vendredi 22 janvier. Comme il est de tradition, il ouvre à une exposition des travaux élaborés pendant le workshop. Ainsi, les huit participants proposeront leurs travaux dans une scénographie qu’ils ont conçus eux-mêmes. L’exposition sera accessible :

du jeudi 28 janvier au samedi 13 février 2021,
du jeudi au samedi, de 14 h à 18 h.

L’exposition se déroulera dans le strict respect des mesures sanitaires : porter le masque ; respecter la distanciation physique (1.5 m et 4 m2 par personne) ; se désinfecter les mains via un gel hydroalcoolique à l’entrée ; respecter le filtrage à l’entrée (le nombre de visiteurs est calculé en fonction de la superficie de la Galerie) : attendre en rue suivant l’affluence ; rester dispersé en rue dans l’attente de la visite (éviter les attroupements) ; éviter de se rendre à l’exposition en fin d’après-midi dans la mesure du possible.

Au plaisir de vous y retrouver.

aca_actions_20-21_5et6-1100x550(60)

aca_actions_sebastien_raphael_ok_2-1100x550-50

aca_actions_michael_louise-1100x550-50

aca_actions_4_alexandrine-claire-1100x550-40

EXPOSITION / PEINTURE
Mars et avril 2021

L’atelier de Peinture de l’ÉSAVL-ARBAL organise un cycle d’expositions, « ACTION », à la Galerie des beaux-arts

Dans le cadre d’un cycle de mise en espace et de présentation des travaux d’étudiantes et d’étudiants de l’atelier de Peinture de Bloc 3 Bachelier et Bloc 2 Master de l’ÉSAVL-ARBAL, l’équipe enseignante de l’Option Peinture (Éric Deprez, Thierry Grootaers, Sébastien Plevoets, Marie Zolamain), propose aux étudiantes et aux étudiants, le temps d’une semaine, d’expérimenter et de déployer leurs travaux au sein de la Galerie des beaux-arts de Liège.
Ce sont six cycles, intitulées ACTION, qui ont été donc mis en place, chaque vendredi et samedi, portant sur la période du vendredi 12 mars au samedi 5 mai 2021. Les étudiants sont Lulduz Batdalova, Manon Clavier, Sébastien Job, Gaëtane Lorenzoni, Michaël Lecomte, Quentin Marquet, Alexandrine MergelsbergLouise Samartzis, Claire Thiry, Xiaochuan Wang, Raphaël Wu.
Les six expositions sont accessibles le vendredi de 15 h à 18 h, et le samedi de 14 h à 18 h. La Galerie des beaux-arts se situe Sœur de Hasques, 1/B, Liège

aca_actions_3_quentin-marquet-110x550-40

aca_actions_5_gaetane_xiaochuan-1100x550(50)

178642584_293270315509960_2208050602992288941_n-1100x500(50)

Expo-Photo-Affiche-530x311-80

EXPOSITION / PHOTOGRAPHIE
Mai 2021

Le cours de Photographie de l’ÉSAVL-ARBAL s’expose à la Galerie des beaux-arts

Le cours de Photographie de l’ÉSAVL-ARBAL est animé par les professeurs Thomas Chable et François Goffin. Ils organisent une exposition de photographie au sein de la Galerie des beaux-arts, située au centre de Liège. Quatre étudiants, tous issus de Bachelier en Peinture, Clémentine Coune, Louise Mossay, Arthur Schmit, et Samuel Van Geesbergen, proposeront leurs recherches photographiques donc.
L’exposition durera du vendredi 7 mai au samedi 8 mai 2021, de 14 h et 18 h, rue Sœur de Hasques, 1/B, Liège.

D'un-commun-Accord-v7-530x750-45

EXPOSITION / SCULPTURE
Mai 2021

L’atelier de Sculpture de l’ÉSAVL-ARBAL expose à la Galerie des beaux-arts

Les étudiants de l’Option de Sculpture de l’ÉSAVL-ARBAL, Charles Chapelle, Hugo de Briey, Antonin Doppagne, Serena Fernandez Garcia, Gianni Frittitta, Siméon Hillewaert, Rachel Kinable, Marin Mabille, Isabelle Petit, et Elisabetta Selleri, organisent une exposition collective à la Galerie des beaux-arts (Liège), sous l’intitulé D’un commun accord.
L’exposition aura lieu le jeudi 20 mai 2021, de 15 h. à 21 h. 30, et le vendredi 21 mai 2021, de 10 h. à 15 h. La Galerie des beaux-arts est située rue Sœur-de-Hasques, 1/B, Liège.